A A A

Les acheteurs d’une première maison boudent les prêts hypothécaires préétablis

13 avril 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(13-04-2007)Une étude de BMO Banque de Montréal révèle que le pourcentage d’acheteurs d’une première maison qui demandent un prêt hypothécaire préétabli avant de magasiner est passé de 73 % en 2001 à 62 % aujourd’hui.

BMO s’inquiète de cette diminution. « Peut-être que les acheteurs de maisons n’élaborent pas de stratégie hypothécaire qui tienne compte d’un plan financier plus général, et qu’ils ne prennent pas le temps d’effectuer les recherches nécessaires avant de prendre des décisions financières importantes », croit le groupe financier.

Cette mauvaise préparation pourrait conduire les consommateurs vers des choix indus et un cul-de-sac financier. Il importe donc de consulter un banquier ou un spécialiste en prêts hypothécaires afin de bien évaluer le marché. « Le fait de choisir un prêt et des options qui conviennent à votre situation pourrait vous faire économiser plusieurs centaines de milliers de dollars durant le terme du prêt », constate BMO.

Outre cette recommandation, BMO conseille aux consommateurs d’obtenir un prêt hypothécaire préétabli avant de faire une offre sur une maison. En effet, le fait de disposer d’un tel prêt présente trois avantages :
* Protection contre les fluctuations de taux, puisque le taux d’intérêt est gelé durant plusieurs mois.
* Meilleure planification budgétaire.
* Mise en confiance avant de négocier le prix d’achat avec le vendeur d’une maison.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000