A A A
Argent

Les actions américaines encore bon marché

26 mars 2013 | Ronald McKenzie

  • envoyer
  • imprimer


Même si les actions américaines ont atteint un niveau record il y a deux semaines, elles demeurent encore bon marché, note l’agence Bloomberg News.

Lorsque l’indice S&P 500 a clos la journée du 14 mars 2013 à 1563 points, il se négociait à 15,4 fois les bénéfices annoncés. C’est le niveau le plus bas enregistré depuis 1980, chaque fois que le S&P 500 a franchi un sommet, indique Bloomberg News. En moyenne, le multiple de bénéfices annoncés est de 19,9 lorsque des marques historiques à la hausse sont inscrites.

Entre le creux de 2009 et le sommet du 14 mars, l’indice phare des actions américaines a bondi de 130 %. Depuis le début de l’année, le Dow Jones a progressé de 11 %.

Jusqu’ici en 2013, les investisseurs ont injecté 20 milliards de dollars dans les actions américaines. On est loin des 44 milliards de dollars qu’ils ont placés dans des titres à revenu fixe au cours de la même période. Le transfert de capital des obligations vers les actions s’effectue lentement.

Selon Bloomberg, la timidité des acheteurs est compensée par la rareté des vendeurs, ce qui contribue à soutenir les cours. Depuis le début de l’année, quelque 2,5 milliards d’actions changent de mains chaque jour sur le S&P 500, soit 30 % de moins qu’entre 2009 et 2012.

« J’était sur le parquet du New York Stock Exchange quand le Dow a dépassé son sommet. Pourtant, personne n’a sablé de champagne ou versé dans l’exaltation », a déclaré Michael Holland, président de la firme Holland & Co., à Bloomberg News. « Les évaluations sont très basses actuellement. Et, en l’absence de nouvelles vraiment mauvaises, les marchés montent », a analysé Michael Holland.

À lire : Quel avenir pour les actions canadiennes?

Loading comments, please wait.