A A A
Affaires

Les actions de CRCD ne trouvent pas preneurs

27 mai 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les actions de Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD) n’ont toujours pas toutes trouvé preneurs, a indiqué hier le Mouvement.

Si elle peine à écouler les 23 millions de dollars d’actions restantes, l’institution en a toutefois vendu l’équivalent de quelque 127 millions de dollars, réservés par 43 697 investisseurs.

Desjardins précise que les rendez-vous des personnes ayant dûment rempli leur formulaire Web se tiendront jusqu’au 19 juin afin de formaliser leur demande de souscription.

« Les investisseurs intéressés à se procurer des actions de CRCD parmi les 23 millions non encore réservés peuvent communiquer avec une caisse dès maintenant pour fixer un rendez-vous, lesquels auront lieu à compter du 25 juin », indique l’institution.

Premier arrivé, premier servi 

À noter que les actions de CRCD donnent droit à un crédit d’impôt provincial de 45 % et doivent être détenues pendant une période minimale de sept ans.

La saisie des demandes de souscription pour les 23 millions de dollars d’actions restantes sera effectuée par les caisses. Elle se fera selon le principe du premier arrivé, premier servi entre le 25 juin à 9 h et le 8 juillet à 21 h, ou jusqu’à ce que le solde soit entièrement vendu.

Depuis sa création, grâce à l’appui de plus de 150 000 actionnaires, CRCD « participe activement au développement économique du Québec », souligne le Mouvement. Ainsi, depuis 2002, 1,7 milliard de dollars ont été engagés dans plus de 750 entreprises, dont environ 35 % dans les régions ressources de la province.

Un actif net de 1 502 milliards

Gérée par Desjardins Entreprises Capital régional et coopératif, CRCD dispose d’un actif net de 1 502 milliards et possède quelque 96 000 actionnaires.

Aujourd’hui, il « appuie la croissance de plus de 380 entreprises, coopératives et fonds évoluant dans divers secteurs d’activité et issus de toutes les régions du Québec, contribuant ainsi au maintien et à la création de 62 000 emplois », selon Desjardins.

À lire également

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques