A A A
Économie

Les actions mondiales prêtes à rebondir

7 août 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les marchés mondiaux font fi des nouvelles déprimantes en provenance de l’Europe et ne s’inquiètent guère du ralentissement économique en Chine. Cette absence de souci serait le signal que les investisseurs reprendraient le goût du risque boursier, rapporte le réseau CNBC.

« La volatilité des cours internationaux en mai dernier reflétaient la crainte d’une récession mondiale et d’une détérioration accrue de la zone euro. Or, la catastrophe planétaire appréhendée ne s’est jamais produite », indique la firme Nomura dans un récent rapport. Même que si la tendance actuelle se maintient, les marchés boursiers pourraient connaître une remontée d’ici les prochains mois.

Si les banques centrales se mettent de la partie pour stimuler leurs économies locales, les gains seraient substantiels, ajoute Nomura. La société d’investissement prévoit en effet que l’indice MSCI Monde pourrait grimper de 19 % d’ici la fin de l’année. Lundi, il a atteint 319,44 points, son plus haut niveau des trois derniers mois. Uniquement pour le mois de juin, le MSCI Monde a bondi de 10 %.

Le stratège Mun Hon Tham, de la banque Maybank Kim Eng, de Singapour, partage l’optimisme de Nomura. En entrevue à CNBC, il a indiqué que la Banque centrale européenne (BCE) mettra tout en œuvre afin de régler la crise qui secoue le Vieux Continent. « L’argent est là. Maintenant, les investisseurs attendent que les décideurs passent aux actes, et je pense que ce sera bientôt », a déclaré Mun Hon Tham.

Jeudi dernier, Mario Draghi, président de la BCE, a annoncé que la banque centrale acceptait de racheter de la dette des États en difficulté sur les marchés. Il a jouté : « La BCE est prête à faire tout ce qui est nécessaire pour préserver l’euro. Et, croyez-moi, ce sera suffisant. »

Ces quelques mots ont produit l’effet escompté : les taux sur la dette espagnole qui culminaient à 7,69 % sont repassés en deçà de 7 %. Les marchés boursiers se sont enflammés (+4 % à Paris et +6 % à Madrid), Wall Street leur emboîtant le pas.

De son côté, Nomura prédit que la Réserve fédérale américaine relancera, en septembre prochain, sa politique d’assouplissement quantitatif destinée à stimuler l’économie des États-Unis. Si la Fed va effectivement de l’avant, les banques centrales de plusieurs pays émergents pourraient l’imiter : Chine, Brésil, Corée, Afrique du sud, Argentine, Corée, Colombie, Philippines et Hongrie.

Pour sa part, Mun Hon Tham dit que les investisseurs qui cherchent à prendre des positions en Asie devraient commencer à favoriser les actions cycliques (titres industriels, de l’énergie, etc.). « En termes de valeur, les actions à caractère défensif sont rendues chères. De plus, les changements macro-économiques auxquels nous assistons créent des conditions propices au rééquilibrage des portefeuilles », conclut l’expert.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000