A A A
Argent

Les aînés américains, une cible de prédilection pour les fraudeurs

22 juin 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les escrocs qui ont les aînés dans leur mire ne chôment pas aux États-Unis. À tel point que le magazine américain Financial Advisor exhorte ses lecteurs, les conseillers, à être plus vigilants que jamais.

« Les abus financiers des personnes âgées vulnérables sont endémiques », rapporte le magazine. Les aînés sont une cible de prédilection pour les filous : on en compte de plus en plus, beaucoup d’entre eux ont de l’argent et la complexité des produits financiers peut les dérouter. Les beaux parleurs peuvent alors les séduire facilement.

Selon l’organisme Investor Protection Trust, 20 % des Américains âgés de plus de 65 ans ont été l’objet d’une fraude financière. C’est énorme! Les conseillers qui sont témoins de tels stratagèmes ou qui croient que quelque chose ne tourne pas rond sont tenus d’en informer les autorités, signale Financial Advisor.

Ne pas tourner rond? Par exemple, si un client demande subitement de modifier son testament ou de changer le bénéficiaire de sa police d’assurance vie, il y a lieu d’être sur le qui-vive et de poser des questions. Financial Advisor indique que les clients âgés qui perdent un être cher deviennent particulièrement fragiles. « Soyez à l’affût des modifications de comportement de vos clients de longue date. S’ils négligent leur apparence ou leur hygiène, leur capacité de jugement est peut-être atteinte », dit le magazine.

Enfin, les conseillers ne doivent pas hésiter à aborder la question de l’exploitation financière avec leurs clients aînés. En effet, les études démontrent que les personnes âgés de 66 ans et plus forment le groupe le plus enclin à cacher le fait d’avoir été victime d’une fraude.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000