A A A

Les analystes de Morningstar Canada ont AIM Trimark à l’oeil

29 août 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le départ subit du gestionnaire vedette Geoff MacDonald met les analystes de la firme Morningstar Canada sur le qui-vive. En effet, Geoff MacDonald dirigeait trois gros fonds AIM Trimark(Croissance du revenu, Destinée canadienne et Destinée mondiale)qui totalisent 12 milliards de dollars d’actifs, et les experts de Morningstar Canada s’interrogent sur la suite des choses.

La firme de fonds communs s’est empressée de remplacer Geoff MacDonald par des gestionnaires internes afin de réaliser une transition sans accroc. « La société a indiqué qu’il n’y aurait aucun changement d’objectif ou de stratégie pour les fonds affectés, et que les successeurs de M. MacDonald appliquaient la même discipline de placement », écrit l’analyste Rudy Luukko, de Morningstar Canada.

Bhavna Hinduja, collègue de Rudy Luukko à Morningstar Canada, estime que le départ de Geoff MacDonald constitue une « grosse perte » pour AIM Trimark. Mais les investisseurs ne devraient pas s’en faire. D’une part, les nouveaux gestionnaires Don Simpson, Clayton Zacharias, Jason Whiting et Jeff Hyrich ont été formés par Geoff MacDonald et sont familiers avec ses méthodes de travail. D’autre part, AIM Trimark a connu des situations analogues par le passé et a toujours su tirer son épingle du jeu. Bhavna Hinduja indique que lorsque Bill Kanko, ex-gestionnaire vedette du légendaire fonds Trimark, a quitté l’entreprise, ses remplaçants Tye Bousada et Richard Jenkins ont continué de livrer la marchandise.

Quand même, le défi sera de taille pour Don Simpson, Clayton Zacharias, Jason Whiting et Jeff Hyrich. Don Simpson, notamment, était habitué à gérer un portefeuille de 1,2 milliard de dollars, avec son fonds Trimark Catégorie revenu diversifié. Maintenant, il a la charge de deux fonds(Trimark Croissance du revenu et AIM Trimark Catégorie combinée actions canadiennes)qui cumulent un capital de plus de 7,2 milliards. « Cela nous inquiète-t-il? Non, mais nous allons ouvrir l’oeil », prévient Bhavna Hinduja. Les investisseurs, poursuit-elle, doivent s’attendre à une certaine rotation des titres pour ce qui des actions internationales, mais dans l’ensemble les portefeuilles demeureront intacts.

 Morningstar Canada surveillera de près Jeff Hyrich. Désormais responsable du fonds Trimark Destinée mondiale, il devra composer avec le succès de ce fonds, qui a affiché un rendement spectaculaire de 28 % l’an dernier. Certes, Jeff Hyrich le connaît bien, puisqu’il faisait partie de son équipe de gestion. Mais c’est sous la gouverne de Geoff MacDonald que le fonds Trimark Destinée mondiale a produit ses meilleurs résultats. Reste à voir si le nouveau venu saura suivre les traces de son prédécesseur.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000