A A A

Les assureurs de personnes urgent le gouvernement d’améliorer la productivité et la compétitivité canadiennes sur la scène internationale

14 janvier 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’industrie canadienne des assurances de personnes a demandé au gouvernement canadien d’augmenter ses efforts dans la négociation et l’établissement d’accords commerciaux bilatéraux et multilatéraux, et de considérer l’impact de la politique intérieure afin de créer un environnement aidant à améliorer la productivité et la compétitivité du Canada face à une économie mondiale en rapide évolution. C’est ce que révèle un mémoire intitulé Investir dans la position concurrentielle du Canada, et présenté le 11 janvier au Groupe d’étude sur les politiques en matière de concurrence.

« Les  assureurs de personnes canadiens font affaire dans plus de 20 pays à travers le monde et tirent 56 % de leur revenu-primes mondial de leurs activités à l’étranger, note Frank Swedlove, président de l’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP). Il importe donc que les gouvernements s’efforcent de faire en sorte que les sociétés canadiennes puissent continuer de mener leurs activités en vertu de règles du jeu équitables, dans un contexte mondial de plus en plus concurrentiel. »

Dans son mémoire, l’ACCAP croit que, pour promouvoir l’investissement canadien à l’étranger, les gouvernements doivent :
– participer activement aux accords commerciaux bilatéraux et multilatéraux qui servent à la promotion des intérêts et des priorités du Canada;
– soutenir adéquatement les sociétés canadiennes actives à l’étranger en s’assurant qu’elles aient le personnel nécessaire pour leurs missions;
– faire en sorte que les politiques visant les activités à l’étranger ne défavorisent pas les entreprises canadiennes.

En outre, dans le mémoire, l’industrie souligne l’importance de promouvoir la concurrence internationale et de favoriser un climat qui aide la productivité, la compétitivité et l’expansion commerciale canadienne.

M. Swedlove admet que les assureurs de personnes ont « de solides assises au pays », leur permettant de « réussir à l’échelle mondiale », mais il considère que des mises au point et améliorations doivent être apportées au cadre politique public du Canada.

L’industrie recommande particulièrement de procéder à des modifications par rapport à :
– l’allégement du fardeau réglementaire;
– l’élimination des obstacles au commerce intérieur;
– la réduction des impôts;
– la disponibilité d’une main-d’oeuvre qualifiée;
– la non-délivrance de brevets de méthodes commerciales.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000