A A A
Comptoir/guichet

Les bien nantis pensent aux autres

15 novembre 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les Canadiens bien nantis, qui disposent d’un actif investissable d’un million de dollars ou plus, envisagent de léguer 4 % de leur succession à des œuvres de bienfaisance, indique un sondage de BMO Banque privée Harris.

L’étude de BMO révèle aussi que près des trois quarts des Canadiens fortunés sont revenus à leur niveau de soutien des organismes caritatifs d’avant la récession. Près de la moitié (48 %) des participants avouent donner le même montant qu’à l’aube de la récession, et 36 % disent donner davantage.

Les dons moyens devraient se chiffrer à 5 217 $.

Que soutiennent les Canadiens bien nantis? Dans l’ordre :

* Les programmes de santé et recherche sur les maladies (72 %).

* Les organismes caritatifs voués à l’enfance (38 %).

* Les programmes communautaires locaux (36 %).

* Les institutions religieuses (33 %).

* La protection des animaux (24 %).

* L’éducation (18 %).

* Les arts (16 %).

* Les causes politiques, l’environnement et l’aide internationale (à égalité à 13 %).

Les femmes sont plus enclines que les hommes à encourager financièrement les programmes de santé et la recherche sur les maladies (79 % contre 69 %) et la protection des animaux (30 contre 21 %). En revanche, les hommes sont plus susceptibles de donner à des institutions religieuses (37 % comparativement à 23 %).

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000