A A A
Épargne

Les boomers canadiens en faveur d’un retrait progressif

25 janvier 2011 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

retraite_progressive_2009L’époque où l’on attendait avec impatience le jour où il ne faudrait plus se lever au son du réveil pour aller travailler est révolue pour de plus en plus de baby-boomers québécois. Selon une étude récente du Groupe Investors, 52 % d’entre eux estiment que travailler après la retraite va les garder jeunes.

Quatre sur dix (42 %) sont par ailleurs d’avis qu’il vaut mieux se retirer progressivement en continuant de travailler pour son employeur, mais avec un horaire allégé.

« Les travailleurs plus âgés font preuve de créativité dans la gestion de leur carrière lorsqu’ils arrivent à une nouvelle étape de leur vie », affirme le spécialiste de la planification financière  Gaétan Veillette, du Groupe Investors. « Pour des raisons personnelles ou financières, beaucoup de gens ne sont pas prêts à quitter abruptement leur travail simplement parce qu’ils ont atteint un certain âge. »

D’ailleurs, plusieurs choix s’offrent à ceux qui choisissent de travailler à la retraite : travailler à temps plein après l’âge traditionnel de la retraite, entreprendre une seconde carrière, ou encore accepter un nouvel emploi avec un horaire de travail plus souple.

M. Veillette recommande à ceux qui songent à une retraite progressive de tenir compte de la situation dans son ensemble en songeant aux avantages de travailler et en mesurant les effets sur votre retraite.

Selon lui, il faut chercher à déterminer ce qui vous motive. Le besoin de gagner plus d’argent? Le désir d’être actif et de vous sentir utile?

Par la suite, il sera plus facile d’évaluer les possibilités d’emploi pour le genre de travail recherché, soit continuer de travailler pour votre employeur actuel ou vous lancer dans un nouveau domaine d’activité?

C’est alors que l’individu sera en mesure de déterminer ses besoins de perfectionnement ou de formation supplémentaire. « Il est très important de maintenir des connaissances à jour, surtout si vous envisagez de changer de domaine.»

Avant de prendre une décision, il est primordial de bien définir ses besoins de revenu et ses sources de revenu de retraite, estime M. Veillette. « Un revenu d’emploi moins élevé, les placements, l’épargne personnelle, les prestations gouvernementales et les régimes de retraite d’employeur doivent tous être pris en considération », termine-t-il.


Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000