A A A
Établissements

Des cadres en finance préoccupés par la fidélisation de leurs employés

23 août 2011 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le marché de l’emploi dans les secteurs de la comptabilité et de la finance semble traverser une période de transition, selon le plus récent Rapport mondial sur l’emploi dans les milieux financiers de Robert Half. Les quelque 6 000 cadres supérieurs en finance qui ont participé à l’étude ont indiqué avoir de la difficulté à recruter du personnel compétent, ainsi que des inquiétudes croissantes quant à leur capacité de fidéliser leurs meilleurs employés.

À l’échelle mondiale, 67 % des répondants ont affirmé qu’il était plutôt difficile ou très difficile à l’heure actuelle de recruter des professionnels compétents pour certains emplois des domaines de la comptabilité et de la finance. Les répondants ont également indiqué être davantage préoccupés par leur capacité de fidéliser les meilleurs employés qu’ils ne l’étaient il y a un an. En effet, 56 % des dirigeants du secteur de la finance ont affirmé être au moins quelque peu préoccupés par la fidélisation de leur personnel au cours de l’année à venir, une hausse par rapport à 45 % en 2010.

« De nombreuses entreprises sont préoccupées par leur capacité de bâtir et de fidéliser les équipes de comptabilité et de finance dont elles ont besoin pour répondre à leurs exigences commerciales », a affirmé Max Messmer, président et chef de la direction de Robert Half International. « Il est de plus en plus difficile de trouver des professionnels compétents, et certaines régions et certains domaines spécialisés connaissent des pénuries de candidats.»

Difficultés de recrutement
La majorité des dirigeants du domaine de la finance interrogés ont indiqué éprouver des difficultés de recrutement. En effet, 67 % des répondants ont dit qu’il était plutôt difficile ou très difficile de trouver des professionnels compétents à l’heure actuelle.

Dans le monde, les secteurs pour lesquels le recrutement est le plus difficile sont la finance, la comptabilité et le soutien opérationnel (p. ex., postes liés aux comptes créditeurs et à la paie).

Préoccupations relatives à la fidélisation
Le nombre de dirigeants du secteur de la finance préoccupés par la fidélisation des employés est à la hausse. Plus de la moitié des cadres supérieurs, soit 56 %, ont indiqué être plutôt préoccupés ou très préoccupés par la perte d’employés appréciés, susceptibles d’être attirés par d’autres perspectives d’emploi au cours de l’année à venir. Il s’agit d’une hausse comparativement à 45 % qui ont indiqué avoir des préoccupations relatives à la fidélisation du personnel dans le sondage de 2010.

Même dans les régions où une reprise plus marquée n’est pas encore constatée, les inquiétudes relatives à la fidélisation du personnel augmentent. Au Canada, 41 % des cadres supérieurs ont affirmé être assez préoccupés à l’idée de perdre du personnel clé, une hausse de 6 % par rapport au sondage de l’an dernier.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000