A A A
Épargne

Les caisses de retraite commencent l’année sur une note positive

27 avril 2011 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

hausse_bourse_placement_425
Selon les résultats de l’Univers de performance des fonds communs des gestionnaires de caisses de retraite, publiés par Morneau Shepell, les caisses de retraite ont enregistré, au premier trimestre, un rendement médian avant frais de gestion de 2,6 %.

« Malgré le léger recul affiché par les obligations canadiennes au cours du trimestre, la progression des marchés boursiers a permis aux caisses de retraite d’obtenir un rendement positif au premier trimestre 2011. De plus, la hausse des taux d’intérêt a entraîné une réduction du passif de solvabilité d’environ 2 % durant le trimestre. Ainsi, compte tenu des rendements positifs et de la baisse du passif actuariel de solvabilité, on estime que la situation d’une caisse de retraite moyenne s’est améliorée d’environ 4 % au premier trimestre de l’année », affirme Jean Bergeron, associé au sein du Groupe de services-conseils en gestion d’actif de Morneau Shepell.

Au cours du premier trimestre de 2011, les gestionnaires de fonds communs diversifiés ont produit, en moyenne, un rendement supérieur à celui du portefeuille de référence. En effet, le rendement médian des gestionnaires (2,6 %) a été supérieur de 0,4 % au rendement du portefeuille de référence (avec une répartition de 55 % en actions et de 45 % en titres à revenu fixe) utilisé par plusieurs caisses de retraite (2,2 %).

Les actions canadiennes vont bien
Pour le premier trimestre de 2011, les gestionnaires d’actions canadiennes ont fourni un rendement médian de 5,4 %, comparativement à un rendement de 5,6 % pour l’indice S&P/TSX.

Durant cette période, l’indice des titres à petite capitalisation, le S&P/TSX petite capitalisation, a procuré un rendement de 4,2 %, tandis que l’indice complémentaire S&P/TSX pour les titres à moyenne capitalisation a enregistré un rendement de 4,9 % et que l’indice S&P/TSX 60, qui correspond aux titres à grande capitalisation, a généré un rendement de 5,8 %.

Les actions étrangères tirent de la patte
Les rendements médians des gestionnaires de fonds d’actions ainsi que les rendements des principaux indices pour le premier trimestre de 2011 sont les suivants :
* 3,2 % pour les actions américaines et 3,3 % pour l’indice S&P 500 ($ CA);
* 0,6 % pour les actions internationales contre 1,2 % pour l’indice MSCI EAEO ($ CA);
* 2,1 % pour les actions mondiales contre 2,6 % pour l’indice MSCI Monde ($ CA);
* -0,3 % pour les actions des marchés émergents contre -0,1 % pour l’indice MSCI marchés émergents ($ CA).

Les obligations canadiennes ne font pas mieux
Pour le premier trimestre de 2011, les gestionnaires d’obligations (mandat Univers) ont dégagé un rendement médian de 0,0 %, soit un rendement supérieur de 0,3 % à celui de l’indice de référence DEX Univers (-0,3 %).

Les obligations à long terme ont connu un rendement de -1,4 %, alors que les obligations à moyen et à court terme ont enregistré des rendements de -0,2 % et 0,3 % respectivement. Les obligations à rendement élevé ont affiché un rendement de 3,0 %, tandis que les obligations à rendement réel ont atteint un rendement de 0,5 %.

Rendements négatifs pour les placements non traditionnels
L’indice Dow Jones Credit Suisse des fonds de couverture (anciennement CSFB/Tremont des fonds de couverture) (hedge funds) a fourni un rendement de -0,4 % ($ CA) au premier trimestre de 2011.

Loading comments, please wait.