A A A

Les caisses de retraite en fiducie peuvent dire merci aux Bourses mondiales

25 septembre 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(25-09-2006)La valeur de l’épargne-retraite de quelque 4,5 millions de travailleurs canadiens détenue dans les régimes de retraite en fiducie a atteint 836,8 milliards de dollars au 1er trimestre de 2006, rapporte Statistique Canada.

Il s’agit d’une hausse de 4,7 % par rapport au 4e trimestre de 2005, et d’un septième trimestre consécutif de croissance.

La bonne tenue des marchés boursiers mondiaux explique en grande partie la progression de l’actif. À l’exception d’une légère baisse enregistrée au cours du 2e trimestre de 2004, la valeur des caisses a crû de façon constante par rapport aux creux observés en 2002 et en 2003, qui avaient été causés par la chute des prix des actions, note l’agence fédérale.

Au 1er trimestre de 2006, près de 40 % de l’actif des caisses était détenue dans des actions. Les placements étrangers se sont distingués. Ils affichent une augmentation de 11,4 % par rapport au 4e trimestre de 2005. C’est presque trois fois mieux que ce qu’ont fait les actions canadiennes, qui montrent un rendement de 4,4 %.

Les revenus des caisses se sont établis à 28,4 milliards de dollars, en recul de 1,7 % sur le 4e trimestre de 2005. Pour leur part, les dépenses ont fléchi de 1,3 % pour s’établir à 9,5 milliards de dollars. Le flux de trésorerie net se situe donc à 18,9 milliards de dollars, en baisse de 2,0 %.

Les cotisations se sont accrues pour atteindre 9,9 milliards de dollars, un sommet historique. Statistique Canda explique ce phénomène par le fait que les employeurs ont augmenté leurs cotisation de 20,8 %. Évaluées à 7,6 milliards de dollars, ces cotisations comprenaient les paiements spéciaux pour le passif non capitalisé. Les cotisations des employés, quant à elles, ont diminué de 8,8 %.

Les prestations versées au cours du 1 er premier trimestre se sont chiffrées à un peu moins de 7,3 milliards de dollars, ce qui constitue une croissance de 3,8 % par rapport au trimestre précédent. « Il s’agit du deuxième niveau de prestations en importance, ayant été dépassé seulement par la somme de 7,4 milliards de dollars versée en 2004 », précise Statistique Canada.

Pour ce qui est des participants, on estime à 5,6 millions le nombre de travailleurs canadiens qui cotisent à un régime de pension d’employeur. Environ 4,5 millions d’entre eux contribuent à des régimes de retraite en fiducie.

L’autre million de travailleurs cotisant à un régime de pension d’employeur est couvert par le Trésor des administrations publiques fédérale et provinciales, ou encore par des contrats passés avec des sociétés d’assurances ou des rentes du gouvernement du Canada.

Loading comments, please wait.