A A A

Les caisses de retraite s’en tirent bien en 2006

23 janvier 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(23-01-2007)Le rebondissement des marchés boursiers aux 3e et 4e trimestres de 2006 permet aux caisses de retraite canadiennes de finir l’année en beauté, indique RBC Dexia Services.

Au terme de l’exercice 2006, elles affichent un rendement de 12,9 %. Qualifiée de « remarquable », cette performance est attribuable en grande partie aux Bourses étrangères, dont plusieurs ont clôturé l’année à des niveaux records.

« Les gains du marché et la hausse de 10 % affichée par l’euro par rapport au dollar canadien a entraîné une impressionnante augmentation annuelle de 21,6 % du rendement étranger des régimes de retraite canadiens », précise RBC Dexia Services.

Depuis que l’Agence du revenu du Canada a levé les restrictions sur le contenu étranger, les caisses de retraite canadiennes en profitent. À la fin de 2006, quelque 29,6 % des actifs des régimes de retraite étaient investis dans des titres étrangers, un sommet jamais atteint.

Les titres canadiens ont également affiché des rendements « remarquables », note RBC Dexia Services. Les gestionnaires ont eu la sagesse de limiter leur participation au secteur chancelant des titres énergétiques. Résultat : les régimes de retraite ont battu d’un point de pourcentage l’indice S&P/TSX, enregistrant un gain de 18,3 % au cours de l’année.

Cette solide tenue des actions a réussi à compenser la léthargie des titres obligataires canadiens. Avec un rendement annuel de 4,1 % seulement, ils ont affiché la pire performance depuis 1999. Mince consolation : ce rendement équivaut à celui de l’indice des titres obligataires de l’univers Scotia Capital.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000