A A A

Les Canadiens boudent les REER collectifs

15 février 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(15-02-2007)Selon la Financière Sun Life, seulement 230 000 des quelque 500 000 participants à ces régimes qui sont admissibles à un REER collectif parrainé par leur employeur en tirent parti.

C’est d’autant plus étrange que de nombreuses entreprises qui offrent des REER collectifs versent des cotisations patronales complémentaires, cela signifie que des millions de Canadiens se privent de sommes auxquelles ils ont droit.

Sun Life rappelle que les REER collectifs présentent plusieurs avantages :
* Les cotisations sont prélevées avant impôts.
* Étant donné que les employeurs qui offrent un REER collectif bénéficient d’une remise groupe, les frais de gestion des fonds sont souvent beaucoup moins élevés que ceux qui s’appliquent aux fonds communs de placement offerts aux épargnants individuels.
* Les employés ont accès à une vaste gamme de fonds, dont certains ne sont offerts qu’au marché des investisseurs à valeur nette élevée.
* De nombreux régimes parrainés par les employeurs donnent lieu au versement de cotisations patronales complémentaires. Les cotisations complémentaires peuvent se situer entre 25 % et 150 %, et elles permettent aux employés de bénéficier d’un avantage financier immédiat et garanti.

Par ailleurs, les employés peuvent souvent bénéficier à chaque paie du remboursement d’impôt dû à leur cotisation REER.

Loading comments, please wait.