A A A
Argent

Les Canadiens gèrent mieux leurs dettes

4 décembre 2015 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La capacité de remboursement des prêts des Canadiens n’a jamais été aussi bonne, révèle un rapport d’Equifax Canada sur les tendances nationales du crédit à la consommation.

À 1,05 %, le taux des défaillances (excluant les hypothèques) est en effet à son plus bas niveau, enregistrant une baisse de 4,3 % par rapport à la même période l’an dernier. La situation est semblable pour tous les segments d’âge, même si les 65 ans et plus présentent encore et toujours le taux d’augmentation le plus rapide.

Ces bons chiffres sont dus principalement aux Ontariens et aux Britanno-Colombiens, qui enregistrent chacun une baisse de 10,9 % de leur taux de défaillance sur douze mois. Les habitants de l’Île-du-Prince-Édouard et du Nouveau-Brunswick affichent eux aussi de belles performances avec respectivement une baisse de 6,9 % et 6,6 %. Le Québec reste à peu près stable avec une hausse mesurée de 0,3 % de son endettement. Alors que de l’autre côté du spectre, les provinces productrices de pétrole s’enfoncent, l’Alberta enregistrant une hausse de 13,4 %, la Saskatchewan, de 8,5 % et Terre-Neuve, de 5,8 %.

« Durant la saison des fêtes, comme toujours, les gens devraient prendre des décisions de dépense et d’endettement intelligentes en tenant compte de leur propre situation, conseille Regina Malina, directrice principale des Aperçus de décision à Equifax Canada. Les taux de défaillance sont un indicateur que nous suivons de près et nous voyons maintenant un effet négatif dans l’ouest du Canada. Cela est également vrai pour Terre-Neuve. De fait, partout au pays où l’économie et tributaire du pétrole. »

Endettement (excluant les hypothèques) et taux de défaillance
  Endettement moyen Changement du taux de défaillance
sur 12 mois
(3e T 2015 VS 3e T 2014)
Ontario 20 881 $ -10,9 %
Québec 17 985 $ 0,3 %
Nouvelle-Écosse 21 334 $ -1,8 %
Nouveau-Brunswick 21 779 $ -6,6 %
Île-du-Prince-Édouard 21 059 $ -6,9 %
Terre-Neuve 22 360 $ 5,8 %
Région de l’Est 21 684 $ -2,7 %
Alberta 27 490 $ 13,4 %
Manitoba 17 803 $ 3,7 %
Saskatchewan 23,671 $ 8,5 %
Colombie-Britannique 23 012 $ -10,9 %
Région de l’Ouest 24 165 $ 1,1 %
Canada 21 312 $ -4,3 %

LES DETTES À LA CONSO AUGMENTENT

Le nombre de faillites en Alberta, en Saskatchewan et à Terre-Neuve-et-Labrador a d’ailleurs lui aussi augmenté au troisième trimestre, entrainant une hausse du solde moyen des faillites au troisième trimestre 2015 comparativement à la même période l’an dernier. Mais dans l’ensemble toutefois, les faillites concernant les seuls consommateurs ont baissé de 9,3 %.

Sur le plan des dettes à la consommation, le total national s’élève aujourd’hui à 1,587 billion de dollars comparativement à 1,513 billion de dollars il y a un an, soit une hausse de 4,92 %. La moyenne des dettes à la consommation est de 21 312 $, une augmentation de 2 % par rapport à l’an dernier.

« Le niveau des dettes à la consommation continue d’augmenter et ces chiffres augmenteront sûrement après les fêtes, fait remarquer Mme Malina.  Toutefois, nous prévoyons que la plupart des Canadiens continueront de gérer leurs dépenses sagement. La demande pour de nouveaux crédits est déjà à la baisse. »

 

Loading comments, please wait.