A A A
Crédit

Les Canadiens gèrent mieux leurs dettes

27 août 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Un rapport de TransUnion publié hier souligne un recul marqué du ratio des comptes en souffrance depuis plus de 90 jours, le taux de défauts de paiement diminuant ainsi de 2,58 % au deuxième trimestre à l’échelle canadienne. Les consommateurs auraient-ils pris de meilleures habitudes?

Ces résultats démontrent à tout le moins une tendance puisque durant la même période en 2013 et 2014, des reculs de 2,78 % et 2,69 % avaient déjà été enregistrés, rapporte La Presse Canadienne.

Malgré cela, les niveaux d’endettement affichent encore une légère augmentation. Pour la période de trois mois terminée le 30 juin dernier, l’endettement moyen des consommateurs se monte en effet à 21 028 $, soit 148 $ de plus qu’à la fin du deuxième trimestre 2014.

Les marges de crédit représentent 35 % de l’intégralité de la dette non hypothécaire, ce qui comprend à la fois les cartes de crédit et les prêts automobiles.

LA BAISSE DU TAUX DIRECTEUR EN CAUSE? 

Le directeur de la recherche et de l’analyse de l’industrie à TransUnion, Jason Wang, souligne qu’il est positif de voir les Canadiens de plus en plus sensibilisés à l’importance d’effectuer leurs paiements à temps.

« Les récentes diminutions des taux d’intérêt ont en partie facilité la gestion des marges de crédit, qui sont en général soumises à des taux variables », indique-t-il par voie de communiqué.

Rappelons que depuis le début de l’année, la Banque du Canada a baissé à deux reprises son taux directeur – à 0,75 % en janvier et à 0,5 % en juillet –, ce qui a incité les grandes institutions financières à suivre cette tendance.

La rédaction vous recommande :

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques