A A A
Crédit

Les Canadiens gèrent (un peu) mieux leurs dettes

25 avril 2013 | Ronald McKenzie

  • envoyer
  • imprimer


Comparativement à l’an dernier, un nombre croissant de Canadiens règlent leurs dettes de consommation en trois mois ou moins, indique une étude de la firme Equifax Canada.

De fait, les retards de 90 jours sur tous les produits de crédit (excluant les hypothèques) ont baissé de 13,4 % par rapport à la même période en 2012 pour atteindre un taux modéré 1,2 %. Pour Equifax Canada, c’est « un creux de tous les temps ». Ce taux était de 1,8 % au plus fort de la récession.

« Nous continuons de voir une croissance plus lente dans le crédit en général et une vaste amélioration des sérieux retards. Cela est représentatif d’un contrôle financier très positif de la part des consommateurs et des institutions prêteuses étant donné les faibles taux d’intérêt maintenus et les taux d’emploi améliorés », a commenté Equifax Canada.

Malgré cet aspect positif, il reste que l’endettement total des consommateurs, excluant les soldes hypothécaires, est en hausse de 3,9 % (à 500,8 milliards de dollars) par rapport à 2012. En outre, l’augmentation des dépôts de faillite reflètent les difficultés financières croissantes sur les familles canadiennes, particulièrement à Montréal et à Halifax.

« La plus grande menace pour le bilan des consommateurs reste la valeur de la propriété. Avec des soldes hypothécaires impayés qui continuent de croître à un taux annuel de 5 %, les ménages tout comme les prêteurs restent vulnérable à un changement brusque dans la valeur des maisons », prévient Equifax Canada.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000