A A A
Comptoir/guichet

Les Canadiens ont une bonne opinion des banques

7 avril 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les banques représentent l’un des secteurs les plus appréciés au pays, selon un nouveau sondage publié par l’Association des banquiers canadiens (ABC).

Intitulée « Ce que pensent les Canadiens de leurs banques », cette enquête d’opinion nationale a été réalisée au téléphone par Abacus Data auprès de 1 040 personnes de 18 ans et plus entre le 15 décembre et le 14 janvier.

Globalement, elle montre que l’opinion favorable envers les institutions financières s’est accrue de 20 % depuis 2007 pour atteindre le niveau record de 87 % parmi les sondés. Et lorsqu’il s’agit de leur propre banque, l’indice de satisfaction est encore plus élevé, puisqu’il grimpe à 90 %.

Un bon service

Selon le sondage, ce sentiment est motivé par trois éléments : la valeur qu’elles offrent en termes de services aux clients, l’appui qu’elles leur apportent pour atteindre leurs objectifs financiers et le rôle qu’elles jouent pour favoriser une économie solide.

Au total, note l’ABC, les consommateurs ont accès à plus de 6 000 succursales et 18 000 guichets automatiques d’un océan à l’autre, en plus des services bancaires sécurisés sur Internet, des appareils mobiles et du téléphone.

Et ils apprécient cette situation, puisque 79 % d’entre eux disent obtenir un bon service pour les frais payés (soit 10 % de mieux que ce qu’ont obtenu d’autres industries de services domestiques, comme les fournisseurs d’Internet, de téléphonie mobile, de câble et d’électricité).

Confiance et fiabilité

Autre enseignement du sondage : trois répondants sur quatre (75 %) paient moins de 15 dollars par mois en services bancaires. De ce groupe, 27 % ne paient aucuns frais, soit parce qu’ils profitent d’un forfait pour aînés, étudiants, jeunes ou nouveaux arrivants, soit parce qu’ils maintiennent un solde mensuel minimal dans leur compte, soit encore parce qu’ils ont choisi un forfait de compte électronique sans frais.

La valeur que les Canadiens pensent recevoir de leurs institutions financières se manifeste également par la bonne cote qu’ils leur donnent, tant pour la confiance que pour la fiabilité. Ainsi :

  • 75 % d’entre eux croient que les banques sont solides et fiables.
  • 68 % affirment qu’elles les aident efficacement à atteindre leurs objectifs financiers.
  • 67 % pensent que si elles sont rentables, cela permettra la création d’emplois, de meilleurs rendements pour les caisses de retraites et contribuera à une saine économie.
  • 74 % croient qu’elles protègent bien leurs renseignements personnels.
  • 70 % estiment que les technologies qu’elles ont adoptées rendent les services bancaires plus pratiques.

Vive la concurrence!

L’enquête révèle par ailleurs que les consommateurs se disent satisfaits du choix de services bancaires dont ils disposent et qu’ils voient la concurrence entre établissements d’un bon œil. Par exemple, 89 % jugent qu’avec plus de 40 banques offrant des produits et des services au pays, le choix est suffisant.

De même, ils souhaitent pouvoir se tourner vers plus d’un établissement en fonction des produits et des services dont ils ont besoin. Ainsi, 65 % des sondés font affaire avec plus d’une banque et, parmi ceux-ci, 34 % ont des relations avec trois institutions ou plus.

Enfin, les clients se disent satisfaits d’avoir la possibilité de comparer les forfaits et les frais bancaires pour choisir ce qui les avantage. Résultat, 59 % d’entre eux ont simplement modifié le type de compte au sein de leur propre banque afin de réduire leurs frais, tandis que 39 % ont changé d’institution bancaire dans le but d’économiser de l’argent.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques