A A A
Crédit

Les Canadiens plus endettés que jamais

4 décembre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Avec plus de 1,513 milliard de dollars de dettes au troisième trimestre, les Canadiens ont établi un nouveau record, selon les dernières données d’Equifax.

Publié hier, le rapport national d’Equifax Canada sur les tendances du crédit souligne que la dette à la consommation était de 1,448 milliard au deuxième trimestre et de 1,409 milliard un an auparavant.

Une dette moyenne de 20 891 $

Ce sont les secteurs des prêts automobiles et des prêts à tempérament qui ont affiché les hausses les plus marquées, à 6,8 % et 5,8 % respectivement, sur 12 mois.

Résultat, la dette moyenne des Canadiens, excluant les hypothèques, a augmenté de 2,7 % pour atteindre 20 891 dollars.

Et cette spirale ne semble pas sur le point de s’inverser, puisque Regina Malina, directrice principale à Equifax Canada, prévoit qu’à l’occasion du tout proche magasinage de Noël, la dette à la consommation s’aggravera encore davantage.

Les Montréalais moins touchés

À l’échelle régionale, Equifax note que la dette moyenne des résidants de l’Île de Montréal s’est alourdie plus rapidement au troisième trimestre qu’au cours des trimestres précédents, soit +4,1 % comparativement à la même période l’an dernier, pour atteindre 15 956 dollars.

Néanmoins, les Montréalais demeurent les consommateurs les moins endettés parmi les grandes villes du pays prises en compte par Equifax. Ainsi, la dette moyenne des habitants de Calgary culmine à 28 244 dollars, tandis qu’à Toronto elle est de 19 228 dollars.

Une bonne nouvelle, toutefois : malgré cette aggravation du fardeau financier, le taux de défaillance national à 90 jours et plus a continué de baisser (-1,1 %) pour atteindre son niveau le plus bas depuis 2008.

Autrement dit, conclut Regina Malina, « les Canadiens, en apparence, dépensent selon leurs moyens ».

La rédaction recommande :

Maladie : beaucoup de Canadiens sont mal préparés financièrement

Endettement : les ménages canadiens s’enfoncent

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques