A A A
Épargne

Les Canadiens possédant des placements s’estiment mieux nantis pour leur retraite

13 octobre 2010 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

generation_retraite_boomer_client_425Les Canadiens qui possèdent des placements sont deux fois plus enclins à croire qu’ils auront suffisamment d’argent pour subvenir à leurs besoins à la retraite (62 %) que ceux qui n’en ont pas (31 %), selon le Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements.

Le sondage révèle que 71 % des Canadiens possédant des placements ont fait des recherches sur leur dernière occasion de placement, soit personnellement (31 %), soit par l’entremise de leur conseiller financier (40 %). De plus, si des amis ou des membres de la famille recommandaient un placement offrant des rendements élevés, une majorité ferait des recherches pour se renseigner davantage avant d’investir.

« Notre objectif, en tant qu’autorités en valeurs mobilières, consiste à mettre en place des conditions qui permettent aux Canadiens d’investir en toute confiance sur les marchés financiers au Canada », a déclaré Jean St-Gelais, président des ACVM. « Nous sommes heureux de constater que les placements font partie du régime de retraite des Canadiens ».

« Nous sommes encouragés de voir que les Canadiens reconnaissent l’importance de se renseigner sur les occasions de placement, peu importe qui fait la recommandation », a ajouté M. St-Gelais.

Pour cette étude, plus de 2 300 Canadiens ont été interviewés en ligne sur leur état de préparation à la retraite et leur conduite à l’égard d’occasions de placement. Les membres des ACVM s’appuieront sur les résultats du sondage pour développer et améliorer les ressources et les outils en fonction des besoins des investisseurs.

Loading comments, please wait.