A A A

Les Canadiens seraient mal assurés

10 décembre 2009 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Plusieurs de vos clients sont probablement mal protégés financièrement, si l’on se fie à un sondage de RBC Assurances.

En effet, les trois quarts (76 %) des Canadiens interrogés qui ont des enfants s’inquiètent de ce qui pourrait arriver à leur famille si leur revenu diminuait en raison d’un décès ou d’une maladie. Ce malaise n’est pas surprenant, car seulement 68 % de ces répondants estiment qu’ils disposent de suffisamment d’assurance vie pour répondre aux besoins de leur famille.

Il y a donc du travail à faire de ce côté. Des conseils professionnels seront les bienvenus, car 69 % des participants ayant des enfants ont affirmé qu’ils subissaient trop de stress, comparativement à 51 % des Canadiens sans enfant. Le niveau de tension ressenti par les parents semble être en hausse, car 57 % d’entre eux ont indiqué qu’ils se sentaient plus stressés et anxieux qu’il y a deux ans.

Heureusement, la plupart des Canadiens mènent une bonne vie qui atténue les dommages du stress. Plus des trois quarts des personnes interrogées (76 %) affirment avoir de saines habitudes alimentaires « la plupart du temps ». Toutefois, les hommes semblent éprouver davantage de difficulté à renoncer à certaines gâteries. La moitié d’entre eux (50 %) manifestent de la réticence à la perspective de renoncer à la viande rouge, même si cela leur permettait de vivre en santé pendant cinq ans de plus, ce qui n’est le cas que pour 40 % des femmes. Les hommes sont également moins disposés que les femmes à renoncer à l’alcool (39 % et 28 % respectivement) pour allonger leur espérance de vie de cinq ans.

Difficile également de renoncer à la télé : la majorité des Canadiens refuseraient d’éteindre leur appareil, même si ce geste leur donnait cinq ans de plus à vivre.

Il faut dire que le sondage de RBC Assurances a été mené en novembre, quelques semaines avant le réveillon de Noël. « Le temps des Fêtes est la période de l’année pendant laquelle de nombreux Canadiens cèdent à la tentation et prennent plaisir à consommer leurs boissons et aliments préférés. Maintenir un mode de vie sain peut aider à améliorer la forme physique, à augmenter le niveau d’énergie, à prévenir la maladie et à réduire le stress. Ce sont ces facteurs qui, au bout du compte, peuvent contribuer à accroître la longévité d’une personne », a souligné le Dr Robert Snihura, directeur médical à RBC.

Évidemment, tout cela est vrai. Mais tout le monde sait que les promesses de bonnes habitudes font partie des résolutions du Nouvel An !

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000