A A A

Les Canadiens veulent des allégements fiscaux pour les retraités

9 février 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(09-02-06)Les trois quarts de la population canadienne souhaitent que les gouvernements allègent la fiscalité pour les retraités, révèle le plus récent sondage «Baromètre AXA de la retraite».

Selon l’assureur, les Canadiens sont de plus en plus conscients de la problématique liée au vieillissement de la population et à la diminution du nombre de travailleurs par rapport aux retraités. Quelque 75 % des travailleurs au pays prévoient qu’ils devront rester au boulot plus longtemps et 70 % d’entre eux s’attendent à une réduction du montant provenant des régimes publics de retraite.

D’où le souhait de nouvelles mesures d’allégement fiscal pour les retraités, note AXA.

Habitués à l’État providence, les travailleurs canadiens sont parmi ceux dans le monde qui préféreraient le moins(35 %)prendre seuls l’entière responsabilité du financement de leur retraite. À 81 %, ils estiment que l’État a une part de responsabilité dans ce processus. Les deux tiers des participants pensent que les employeurs doivent également mettre la main à la pâte.

On se demande bien comment les Canadiens concilieront leurs attentes en matière de retraite avec leur comportement. En effet, le sondage d’AXA montre que :
* Les travailleurs canadiens rêvent de partir à la retraite à 56 ans.

* Plus de trois travailleurs retraités sur quatre(78 %)ont volontairement quitté le marché du travail avant l’âge normal, ce qui les place au premier rang mondial à ce chapitre. À Hong Kong(46 %), en France(35 %)et en Italie(32 %), moins de la moitié des travailleurs ont pris leur retraite avant l’âge minimum légal. Au Japon, seulement 20 % des travailleurs prennent leur retraite avant l’âge normal.

* À peine 20 % des participants au sondage ont affirmé être en mesure de calculer le montant dont ils pourront bénéficier à leur retraite.

* Le niveau de vie s’est amélioré pour seulement 15 % de retraités canadiens(c’est 8 points de pourcentage de moins que l’an dernier). Suivant cette tendance, 40 % des travailleurs croient que leur niveau de vie se détériorera après la retraite.

Au milieu de ces données contradictoires, on note tout de même des signes encourageants. Ainsi on apprend que les travailleurs canadiens sont parmi les plus prévoyants dans le monde en ce qui a trait à la préparation de la retraite.

En effet, 78 % de la population active de plus de 25 ans a commencé à préparer sa retraite, une hausse marquée de 8 % par rapport à l’an dernier. À ce chapitre, le Canada se classe 3e dans le monde, tout juste derrière les États-Unis(84 %)et l’Allemagne(82 %).

La préparation de la retraite se fait également de plus en plus tôt, soit en moyenne à 30 ans. Seuls les travailleurs du Royaume-Uni entreprennent de préparer leur retraite plus jeunes(28 ans).

De plus, le Baromètre AXA constate que les travailleurs canadiens sont les troisièmes plus gros épargnants au monde, toutes devises confondues, derrière les États-Unis et Hong Kong. Les personnes sondées qui ont affirmé économiser en vue de la retraite épargnent un montant moyen mensuel de 586 $.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000