A A A
Techno

Les conseillers de plus en plus branchés

28 octobre 2014 | Rémi Maillard | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le secteur des services financiers se tourne de plus en plus vers le numérique pour permettre aux conseillers de mieux servir les investisseurs, selon un rapport de Placements Mackenzie publié hier à l’occasion du lancement de son nouveau site Web.

Basé sur un sondage en ligne effectué auprès de 410 conseillers « d’un océan à l’autre », ce document montre que ceux-ci recherchent un contenu personnalisé de grande qualité, facile à partager avec leurs clients et qu’ils utilisent de plus en plus souvent des appareils mobiles et les médias sociaux.

Sites financiers en ligne

Le sondage indique notamment que les conseillers sont engagés en ligne et qu’ils passent beaucoup de temps sur Internet à consulter des sites financiers, des publications et les sites de sociétés de placement.

Ils utilisent en priorité leurs appareils mobiles pour lire des courriels (36 %), lire des nouvelles (31 %), écouter des balados (19 %), regarder des vidéos (17 %) et communiquer avec des clients par l’entremise des médias sociaux (16 %).

Dans leur grande majorité (90 %), ils trouvent utile l’accès à des sections spécifiques pour leur profession et sont également nombreux à apprécier la capacité de partager de l’information pertinente avec leurs clients.

Non seulement ils recherchent un contenu personnalisé, mais 80 % d’entre eux veulent un accès direct à leur équipe des ventes sur le site d’une société de placement.

Mobiles avant tout

Près de neuf conseillers sur 10 (88 %) se servent au moins d’un appareil mobile avec connexion Internet, comme un téléphone intelligent ou une tablette, et près d’un sur trois (29 %) l’utilisent lorsqu’ils rencontrent leurs clients.

Parmi les conseillers qui n’utilisent pas d’appareil mobile lors de leurs rencontres, 51 % prévoient le faire au cours de la prochaine année.

L’utilisation des médias sociaux prend également de plus en plus d’importance dans leur travail quotidien, puisque 58 % d’entre eux les utilisent et que plus des deux tiers (67 %) s’attendent à ce que l’usage qu’ils en feront augmente.

Prospecter de nouveaux clients

Ainsi, au cours des deux ou trois prochaines années, 60 % comptent s’en servir pour renforcer leur image de marque, 56 % pour partager des sujets touchant aux placements avec leurs clients et 52 % pour faire de la prospection auprès de nouveaux clients.

Le sondage révèle par ailleurs que ce qui les intéresse le plus est le contenu sur la planification des placements (76 %), les profils de fonds ou de produits (75 %), les actualités de dernière heure (63 %) et les commentaires de gestionnaires de portefeuille (57 %).

Enfin, LinkedIn est leur plateforme sociale préférée : 68 % d’entre eux ont un profil, 59 % ont des clients dans leurs contacts et 55 % l’utilisent dans leur pratique.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.