A A A

Les conseillers ont une incidence positive sur l’épargne-retraite

9 mars 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(09-03-2007)Un sondage du Groupe Investors montre que 41 % des Québécois et 42 % des Canadiens ont cotisé à un REER en 2006.(09-03-2007)Un sondage du Groupe Investors montre que 41 % des Québécois et 42 % des Canadiens ont cotisé à un REER en 2006.

Or, avant de verser leurs contributions, quelque 55 % d’entre eux ont consulté un conseiller. Près du quart des cotisants ont décidé d’investir davantage après avoir discuté avec un professionnel du placement.

Les baby-boomers ont cotisé en très grand nombre en 2006. En effet, 51 % des Canadiens admissibles âgés de 45 à 64 ans ont contribué à leur régime d’épargne-retraite. La cotisation moyenne des baby-boomers est de 6 006 $.

À l’échelle régionale, c’est en Alberta qu’ont trouve le plus haut pourcentage de cotisants à un REER, soit 53 %. La cotisation moyenne y a été de 9 000 $.

Par ailleurs, les cotisants à un REER sont aussi plus nombreux à joindre l’utile à l’agréable. Quelque 24 % des cotisants à un REER ont planifié de prendre des vacances, dans bien des cas dans un pays chaud, même s’ils ont versé de l’argent dans leur REER.

Loading comments, please wait.