A A A
Établissements

Les constructeurs américains de maisons sur le radar de Morningstar

13 novembre 2012 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


La relance des mises en chantier résidentielles aux États-Unis incite la firme Morningstar à ajouter des actions de constructeurs américains de maisons dans ses portefeuilles de croissance.

Quatre entreprises ont passé à travers le filtre quantitatif CPMS développé par Morningstar et ont l’honneur de figurer sur la liste des achats recommandés. C’est pratiquement un exploit. En effet, depuis 2006, Morningstar n’avait fait qu’une seule recommandation positive concernant un constructeur de maisons. C’était Standard Pacific Corp. en 2010.

Maintenant, il faut ajouter :

* KB Home (KBH-NYSE)
Morningstar a acheté ce titre à la fin du 3e trimestre, et celles-ci ont depuis dégagé des gains de 12 à 15 % au 7 novembre. La compagnie a dépassé le consensus des analystes par une marge de 32 % lorsqu’elle a publié ses résultats trimestriels le 21 septembre. « Cette agréable surprise a encouragé les analystes à augmenter leurs estimations en consensus des bénéfices par action pour 2013 de 50 % », souligne Morningstar.

* Ryland Group (RYL-NYSE)
Ryland Group est prospère. On prévoit qu’elle continuera sur cette voie. Si la prévision des bénéfices pour 2013 se concrétise, la croissance de sa valeur comptable se classera dans les trois premières de toutes les actions de la base de données CPMS des titres américains à plus de 14 %.

* Toll Brothers (TOL-NYSE)
Morningstar a acheté Toll Brothers le 4 juin dernier. Depuis, l’action a réalisé un gain de 38 %. Malgré cette poussée, Toll Brothers « demeure un titre à acheter », dit Morningstar.

* PulteGroup (PHM-NYSE)
Ce titre a bondi de 170 % depuis son inclusion dans la liste de Morningstar. Il conserve encore sa place dans le premier centile des titres à acheter.

Les constructeurs américains de maisons reprenant finalement du poil de la bête, où trouveront-ils le bois nécessaire pour les charpentes et les planchers de bois franc?

Réponse : en grande partie au Canada. « Ce n’est pas une coïncidence que de nombreux titres dans ce secteur se sont bien comportés et continuent à plaire aux stratégies canadiennes Morningstar CPMS », souligne Morningstar.

Des entreprises comme Norbord (NBD.TO), West Fraser Timber (WFT.TO) et Canfor (CFP.TO) sont bien positionnées pour profiter de la reprise aux États-Unis. Ainsi, West Fraser a gagné 19 % depuis son inclusion en juillet dernier et Canfor, + 24 % depuis son achat au mois d’août.

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques