A A A

Les cotes de Morningstar Canada peuvent être incluses dans le matériel promotionnel des fonds communs

10 janvier 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(10-01-2007)Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières(ACVM)ont confirmé en début de semaine que les sociétés de fonds communs peuvent inclure les cotes de Morningstar Canada dans leurs documents de vente.

La décision des ACVM concerne tous les fonds communs vendus au Canada par voie de prospectus et qui sont cotés par Morningstar. « Cette ordonnance vient régler un problème qui est survenu suite au lancement des catégories Morningstar en octobre dernier après que Morningstar a décidé de quitter le Comité de normalisation des fonds d’investissement du Canada(CIFSC)», indique la firme d’évaluation des fonds communs.

Jusqu’ici, les sociétés de fonds communs n’avaient pas le droit d’utiliser les cotes de Morningstar Canada, car la méthode de calcul des rendements ne correspond pas aux périodes standards définies par les ACVM.

Celles-ci ont changé leur fusil d’épaule et exigent maintenant que les méthodes de calcul soient « raisonnables et appropriées ».

Morningstar Canada gagne donc son combat contre l’Institut des fonds d’investissement du Canada(IFIC)qui a fait pression pour que ne soit utilisé qu’un seul système de catégorisation, c’est-à-dire le sien. Morningstar y a adhéré pendant des années avant de l’abandonner en mars 2006, le jugeant incohérent.

Malgré le différend qui les oppose, les deux parties continuent de discuter afin de déterminer si un système de catégorisation commun est envisageable. Une prochaine réunion est prévue incessamment.

Les cotes de Morningstar Canada ne retiennent que les périodes de trois, cinq et 10 ans, et la cote sommaire Morningstar se sert d’une combinaison de ces trois périodes, toujours en fonction de l’âge du fonds.

Contrairement au CIFSC, Morningstar Canada ne retient pas les cotes « depuis le lancement », qui risquent de diriger les investisseurs sur une fausse piste. «Morningstar conçoit que toute période qui s’entame à la création du fonds entraînera nécessairement différentes périodes de mesure selon la catégorie. Ce faisant, la comparabilité des renseignements, ainsi que la transparence de la méthodologie Morningstar en serait lésée. »

Loading comments, please wait.