A A A

Les couples et l’argent : sujet de friction

22 juillet 2005 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(22-07-2005)Quand un couple se présentera à votre bureau pourparler finances, attendez-vous à ce qu’il soit tendu!

Selon un sondage réalisé pour le Groupe Investors, les questionsd’argent sont un sujet délicat pour les conjoints. En effet, 25% des adultes sondés qualifient de «graves» leurs mésententesde couple au sujet des finances, et quelque 23 % soutiennent que leurs désaccordsfinanciers affectent d’autres aspects de leur relation.

La source des différends conjugaux la plus courante ne sont ni les empruntsni les dettes, comme on pourrait le croire, mais les dépenses, commel’ont précisé 31 % des participants à l’étude.

De plus, la façon dont les décisions financières sontprises dans une famille semble également constituer un facteur de chicane.Les couples qui discutent d’argent sont les moins susceptibles d’avoirdes divergences d’opinion, note le Groupe Investors. Selon l’étude,48 % d’entre eux affirment être rarement en désaccord. Aucontraire, 68 % des ménages où une seule personne prend les décisionsavouent être parfois en désaccord.

Le Groupe Investors constate que les Canadiens fonctionnent mieux en équipeet dans le partage de la responsabilité de la planification financière,en partie à cause du rôle plus important que jouent les femmescomme soutien de famille.

Mais comme les tensions persistent quand même, une aide extérieurepourrait aider à dédramatiser la situation. «La participationd’un tiers indépendant, comme un planificateur financier, àdes discussions concernant l’argent pourrait s’avérer trèsbénéfique», conclut le Groupe Investors.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000