A A A
Économie

Les CPG demeurent attrayants

17 décembre 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Vous devrez vraisemblablement travailler plus fort pour convaincre vos clients de ne pas succomber au chant des certificats de placement garanti (CPG), si l’on en croit un sondage de BMO.

En effet, les deux tiers des Québécois (63 %) s’attendent à ce que les marchés boursiers subissent une correction au cours de la prochaine décennie, et près des trois quarts (73 %) considèrent que les CPG sont des placements sûrs.

À l’échelle du pays, plus de la moitié des Canadiens (51 %) prévoient rechercher des options de placement plus sécuritaires en 2014. Un quart des Canadiens (21 % au Québec) possèdent actuellement CPG, alors que 32 % songent à en acheter un au cours de la prochaine année.

Près de la moitié des Canadiens interrogés (44 %) envisagent d’acheter des CPG supplémentaires dans les cinq prochaines années.

L’étude de BMO montre que l’intérêt des Canadiens pour l’achat de CPG augmente de façon importante lorsque le rendement offert par ce type de produit s’accroît lui aussi. Par exemple :

  • À un rendement de 2 % par année, 14 % des participants souhaitent acheter un CPG.
  • À 3 %, la proportion des Canadiens qui se disent prêts à acheter un CPG au cours de la prochaine année grimpe à 38 %.
  • À 4 %, la majorité des Canadiens (57 %) affirment qu’ils veulent acheter un CPG.

Fait à noter, les personnes âgées de moins de 25 ans sont quatre fois plus enclines à préférer des placements sûrs à des investissements plus risqués (43 % contre 11 %).

À lire : Pourquoi inclure des CPG assurance dans le plan de retraite de vos clients?

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000