A A A

Les dettes avant la retraite

7 janvier 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les Canadiens sont davantage préoccupés par leurs dettes que par la planification de leur retraite, si l’on en croit un sondage de la Financière Manuvie.

En effet, plus du quart des personnes interrogées (28 %) ont indiqué que leur principale priorité était de réduire leurs dettes à la consommation (cartes de crédit, marge de crédit). Il s’agit d’une hausse par rapport à la proportion de 24 % enregistrée il y a un an et au résultat de 20 % comptabilisé au début de 2008.

Le remboursement de l’emprunt hypothécaire arrive au second rang des priorités, avec 14 % d’assentiment. Ici aussi, cela représente une augmentation comparativement au résultat de 11 % constaté il y a un an.

Pour sa part, l’épargne en vue de la retraite s’est classée au troisième rang. Cette priorité a été sélectionnée par 11 % des Canadiens. C’est une baisse par rapport aux 14 % enregistrés il y a un an.

Lorsqu’on leur a demandé d’évaluer leur situation financière, 46 % des personnes sondées ont dit qu’elle était meilleure qu’il y a cinq ans, soit un peu moins que les proportions de 51 % et de 60 % notées en 2008 et en 2007. Une tranche de 28 % des Canadiens estime que sa situation est la même qu’à la fin de 2004, tandis que un participant sur quatre juge qu’elle s’est détériorée.

Autres sujets de notre bulletin Conseiller.ca du 7 janvier 2010 :

Loading comments, please wait.