A A A
Entente

Les deux tiers des Québécois cherchent un Pl. Fin.

13 novembre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Près des trois quarts des Québécois (72 %) estiment ne pas disposer des connaissances nécessaires pour bien planifier leur avenir financier, révèle un sondage publié hier par l’Institut québécois de planification financière (IQPF).

Logiquement, ils sont également 64 % à considérer qu’ils auraient besoin d’aide pour y parvenir.

Réalisé par SOM auprès de 1 017 personnes de 18 ans et plus, le sondage portait sur la perception qu’ils ont de la planification de leurs finances personnelles.

Activités trop souvent méconnues

Fait plutôt encourageant, l’enquête indique qu’une grande majorité de répondants (83 %) déclare avoir déjà entendu parler de la profession de planificateur financier.

La proportion est significativement plus élevée chez les répondants âgés de 55 ans et plus (93 %) et chez ceux dont le revenu familial est de 100 000 $ et plus (93 %).

Toutefois, l’étude démontre que certains champs d’intervention du Pl. Fin. demeurent méconnus. En effet, si les Québécois pensent qu’il peut les aider en matière de placements (84 %), de retraite (77 %), de finances (72 %) et de fiscalité (52 %), ils sont beaucoup moins nombreux à savoir qu’il peut aussi les guider en ce qui a trait à des questions de succession (43 %), d’assurance (38 %) et d’aspects légaux (31 %).

« Une expertise unique »

« Nous devons redoubler d’efforts pour expliquer aux Québécois que l’expertise du planificateur financier n’est pas réservée à une tranche de la population, et que cette expertise est unique », déclare Jocelyne Houle-LeSarge, présidente-directrice générale de l’IQPF.

« Seul un Pl. Fin. est capable d’utiliser ses connaissances générales des sept domaines d’intervention de la planification financière pour dresser un portrait global » de la situation financière de chacun et l’aider à atteindre ses objectifs, conclut-elle.

Semaine de la planification financière

Dans le cadre du Mois de la littératie financière, l’IQPF et le Financial Planning Standards Council organisent la 6e Semaine de la planification financière, qui se déroulera à travers le pays du 16 au 22 novembre.

Sous le thème « Planifiez votre parcours », l’Institut invite les Québécois « à prendre le contrôle de leurs finances personnelles » et à « se faire guider par le seul professionnel capable d’orienter leur avenir financier : un planificateur financier ».

 
La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.