A A A

Les échanges commerciaux avec l’Europe s’accélèrent

9 mai 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(09-05-2007)Les exportateurs canadiens envoient vers l’Europe les marchandises que les Américains n’ont plus les moyens d’acheter, révèlent les nouvelles données rendues publiques par Exportation et Développement Canada.

Depuis 2002, les exportations vers le Vieux Continent progressent à la vitesse de 12 % par année en moyenne. Rien qu’en direction du Royaume-Uni, la croissance annuelle est de 21,4 %. Ces résultats sont d’autant plus appréciables qu’ils tiennent compte de la période économique difficile que l’Europe a dû  traverser au début de la décennie.

Mais aujourd’hui, l’économie est forte. La Commission Européenne vient d’élever à 2,6 % sa prévision de croissance du PIB des 13 pays qui ont adopté l’euro comme devise. Pour les 27 pays membres de toute l’Union Européenne, la perspective de croissance se chiffre à 2,9 %. Par comparaison, le taux d’appréciation du PIB aux États-Unis et au Japon devrait atteindre 2,3 % seulement.
 
Les Européens sont friands d’équipement aéronautique et aérospatial, de produits pharmaceutiques et de matériel de télécommunication. Exportation et Développement Canada note que la cherté de la main-d’oeuvre européenne pousse les entreprises à s’approvisionner à l’étranger, notamment pour ce qui est des produits finis.

Pendant ce temps, le volume des exportations du Canada vers les États-Unis décline. Elles viennent d’atteindre un creux des 10 dernières années. Avant 2002, les États-Unis achetaient 85 % des exportations canadiennes. En 2006, ce n’était plus que 78,9 %.

Cette tendance va-t-elle persister? Exportation et Développement Canada ne peut prédire. Ce qui est sûr, en revanche, c’est que l’Europe est appelée à jouer un rôle de plus en plus marqué dans l’économie mondiale en raison de l’intégration de ses pays membres. « De plus en plus d’entreprises européennes mondialisent leurs activités. Il est possible que le Canada puisse en tirer parti », note Exportation et Développement Canada. Il souligne à cet égard que, en 2006, le Royaume-Uni a déclassé le Japon au 2e rang des partenaires commerciaux du Canada.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000