A A A
Argent

Les épargnants loin de leurs objectifs de retraite

12 septembre 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les épargnants devront mettre les bouchées doubles pour atteindre leurs objectifs financiers de retraite, si l’on se fie à un sondage de l’Association canadienne de la paie (ACP).

Au cours de la dernière année, l’ACP a observé une augmentation marquée de ce que les employés sondés considèrent comme des économies suffisantes pour la retraite.

En 2012, 28 % des participants estimaient qu’il leur faudrait entre 1 million et 2 millions de dollars pour financer leurs vieux jours. Cette proportion a bondi à 35 % cette année. Quant à ceux qui pensent qu’un capital de 500 000 $ à 1 million de dollars sera suffisant, ils ne sont plus que 30 % à y croire. L’an dernier, 34 % soutenaient ce calcul.

L’ACP souligne que la vaste majorité des travailleurs canadiens sont loin d’avoir atteint leur objectif d’épargne-retraite : 73 % d’entre eux disent avoir épargné moins du quart des sommes dont ils auront besoin à la retraite. Et même chez les employés qui se rapprochent de la retraite (50 ans et plus), 47 % mentionnent qu’ils ont amassé moins du quart de leur objectif de retraite.

Cette forte proportion inquiète l’ACP. « L’écart entre les besoins à la retraite et l’épargne forcera vraisemblablement les employés à demeurer sur le marché du travail plus longtemps que prévu », note l’organisme. D’ailleurs, parmi ceux qui se sont fixé une date de retraite, 35 % affirment qu’ils devront rester au boulot plus longtemps – cinq ans de plus en moyenne – qu’ils ne l’avaient prévu en 2008.

L’étude de l’ACP indique par ailleurs que :

* Moins d’employés vivent d’une paie à l’autre cette année. En effet, 42 % des participants maintiennent qu’ils éprouveraient des difficultés financières si leur paie était retardée d’à peine une semaine. Bonne nouvelle : il s’agit d’une amélioration par rapport aux 47 % de l’an dernier.

* 40 % des employés canadiens dépensent la totalité de leur paie nette ou davantage.

* Près de la moitié (45 %) des personnes interrogées économisent à peine 5 % de leur paie ou moins. Les spécialistes de la planification financière recommandent généralement un taux d’épargne-retraite de 10 % de la paie nette.

Ces données amènent l’ACP à conclure que « la situation financière de nombreux employés canadiens demeure préoccupante ».

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000