A A A
Épargne

Les épargnants plus près de leurs objectifs que l’an dernier

16 août 2011 | Fabrice Tremblay | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le comportement des Canadiens face à l’épargne semble s’être amélioré en 2011. Selon un sondage annuel commandé par la Banque Scotia, les ménages sont plus nombreux à passer à l’action afin de réaliser leurs objectifs d’épargne.

Comme l’an dernier, la quasi-totalité (96 %) des répondants affirment être plus à l’aise en ayant un filet de sécurité financière. Cependant, davantage de personnes se sont rapprochées de cette situation idéale. En effet, 39 % des personnes qui jugent très important de se doter d’un coussin financier en cas de moment difficile se disent très proches d’atteindre ce résultat. Cela représente une hausse de 8 % par rapport aux réponses de 2010.

« L’an dernier, les Canadiens reconnaissaient qu’il fallait économiser pour les imprévus, mais ils étaient loin de cet objectif », dit Mike Henry, premier vice-président et chef, paiements, dépôts et crédit aux particuliers à la Banque Scotia.« La règle empirique veut que l’on mette de côté de quoi payer les dépenses courantes pendant trois à six mois en cas d’urgence », ajoute-t-il. Dans le sondage, 42 % des répondants disent cette année disposer d’un coussin financier suffisant pour couvrir deux ou trois mois de dépenses courantes, soit davantage que la proportion de 33 % en 2010.

Le sondage a été mené en ligne par la firme Harris/Decima en juin et juillet dernier, soit avant les turbulences boursières des deux dernières semaines. En plus d’être plus nombreux à économiser en cas d’imprévu, les Canadiens se rapprochent aussi de leurs autres objectifs financiers. Parmi les répondants qui estiment que les objectifs suivants sont très importants, un plus grand nombre sont près de les réaliser :

Rembourser des dettes : 42 % des répondants se disent cette année très près de rembourser progressivement leurs dettes, par rapport à 36 % l’an dernier ;

Épargner pour un voyage : la moitié des répondants (53 %) ont indiqué être très près de leur objectif d’épargne en vue d’un voyage, par rapport à 48 % l’an dernier ;

Épargner pour acheter une maison : 43 % des répondants sont très près d’atteindre leur objectif d’acheter une maison, une hausse de 6 % par rapport à l’an dernier ;

Épargner pour les études d’un enfant : près d’un tiers des Canadiens (29 %) se sont dits très près d’atteindre leur objectif d’épargne pour les études d’un enfant, soit beaucoup plus que les 17 % de l’an dernier.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000