A A A
Économie

Les épargnants sont optimistes, mais hésitants

14 novembre 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


L’optimisme des Canadiens à l’égard de l’économie est passé à 49 %, en forte hausse par rapport aux 39 % de l’an dernier, indique un sondage de la Banque Scotia.

Pourtant, malgré ce regain de confiance, 62 % des personnes interrogées jugent plus sage de ne pas modifier la part de leur actif investie sur le marché pour le reste de l’année.

« Les marchés mondiaux étant devenus plus volatils plus tôt cette année et l’année 2013 s’annonçant imprévisible, il n’est pas étonnant que les décisions de placement de bien des Canadiens restent marquées par la prudence », a commenté la Banque Scotia.

L’étude met également en relief les données suivantes :

* Cette année, les deux facteurs qui ont le plus d’influence sur la décision des Canadiens d’étoffer ou non leurs placements sont l’état de l’économie (72 %) et la fluctuation des conditions du marché (71 %).

* L’économie inspire plus d’optimisme, mais demeure une source de préoccupation à l’égard des placements pour 63 % des Canadiens. C’est autant que l’an dernier.

* Près du tiers (29 %) des participants privilégient les catégories de placement plus sûres dans le cadre de leur stratégie financière pour le reste de l’année.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000