A A A
Économie

Les étrangers ont moins investi dans les titres canadiens

17 août 2011 | Fabrice Tremblay | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les étrangers ont réduit leurs avoirs en titres canadiens de 3,5 milliards de dollars en juin, selon les dernières données publiées par Statistique Canada. Cette baisse provient en totalité du secteur des obligations.

Après plusieurs mois de placements accrus, les étrangers se sont départis de 4,5 milliards d’obligations canadiennes en juin. En comparaison, au mois de mai, les investisseurs étrangers avaient acquis pour 11,1 milliards d’obligations canadiennes. Depuis décembre 2008, il n’y a eu que deux mois où les étrangers ont diminué leurs avoirs en obligations canadiennes. Sur l’ensemble de cette période, les avoirs étrangers en obligations du Canada ont en effet augmenté de 30 %.

L’activité en juin a été dominée par des remboursements nets de 6,4 milliards de dollars en obligations d’administrations publiques canadiennes, surtout des obligations fédérales. Les remboursements ont été modérés par des acquisitions étrangères de 3,7 milliards de dollars d’obligations canadiennes sur le marché secondaire. Ces dernières sont principalement des obligations libellées en dollars canadiens émises par le gouvernement fédéral et ses entreprises.

Placements à l’étranger
De l’autre côté, les placements canadiens en titres étrangers ont aussi ralenti en juin, pour s’établir à 343 millions de dollars. Les investisseurs canadiens se sont départis de 3,2 milliards d’obligations étrangères. Il s’agit d’un quatrième désinvestissement mensuel consécutif pour ce type de produits. Les ventes concernent principalement les obligations du gouvernement américain.

En revanche, les investisseurs canadiens ont augmenté leurs avoirs en actions étrangères pour un sixième mois de suite. Ils en ont acquis pour 3,8 milliards de dollars. Et ce mois-ci encore, ce sont principalement les actions américaines qui sont à l’origine de cette activité.

Loading comments, please wait.