A A A
Justice

Salaires : les femmes perçoivent une disparité

13 mai 2011 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

femmes_soutien_100Une nouvelle étude menée par CareetBuilder.ca montre que la perception d’une inégalité en ce qui a trait au salaires et aux perspectives de promotion est prévalante dans le milieu du travail. Près du quart des femmes (22 %) qui travaillent disent qu’elles ont l’impression qu’à compétence et à expérience égale, elles sont moins bien payées que les hommes assumant des tâches équivalentes.

Par ailleurs, 30 % des travailleuses pensent que les perspectives de promotion sont meilleures pour les hommes au sein de leur organisation.

Des perceptions qui s’avèrent
Les perceptions des participantes reflètent la réalité. Pour ce qui est des salaires, 43 % des hommes qui ont participé au sondage ont révélé qu’ils gagnaient 50 000 dollars ou plus, contre 25 % chez les femmes. Seulement 4 % des hommes gagnent 100 000 dollars ou plus, par rapport à seulement 2 % chez les femmes. À l’autre extrémité de l’échelle salariale, 44 % des femmes ont affirmé qu’elles gagnaient 35 000 dollars ou moins, contre 25 % chez les hommes.

Pour ce qui est des perspectives de promotion, 21 % des hommes participant à l’étude ont dit avoir un poste de direction, contre 19 % chez les femmes. Près de la moitié (49 %) des femmes disaient occuper un poste de commis ou des fonctions administratives, par rapport à 27 % chez les hommes.

Les femmes se sont aussi exprimées sur le nombre de félicitations données aux représentants du sexe opposé. À ce sujet, 23 % des femmes ont déclaré que les hommes reçoivent plus d’accolades pour leurs accomplissements que n’en reçoivent les femmes, dans les organisations pour lesquelles elles travaillent.

« Alors que beaucoup d’entreprises travaillent à établir une plus grande égalité à tous les égards sur le lieu de travail, il existe toujours une disparité significative », remarque Rosemary Haefner, vice-présidente des ressources humaines chez CareerBuilder. « Les travailleurs en général sont plus conscients des niveaux moyens de compensation et s’expriment aussi plus librement sur les insuffisances qu’ils perçoivent à l’égard de leur salaire et de leur titre. »

Trois femmes sur dix (31 %) attribuent les disparités en ce qui concerne les salaires et les perspectives de promotion au fait qu’elles ne passent pas autant de temps à fraterniser ou à trinquer avec les membres de la direction que les hommes. De plus, 17 % des femmes pensent que c’est un simple cas de favoritisme de la part du personnel de la direction envers les hommes, alors que 24 % reconnaissent que leurs homologues du sexe opposé font partie de la compagnie depuis plus longtemps.

La perspective de l’homme
Pour ce qui est du point de vue des hommes, 86 % des hommes ont l’impression que les hommes et les femmes ayant les mêmes qualifications reçoivent le même salaire à l’intérieur de leur organisation, et 81 % pensent que les perspectives de promotion sont les mêmes pour les deux sexes.

Par surcroit, 5 % des hommes disent qu’ils croient être moins bien payés que leurs homologues féminins, et 10 % d’entre eux croient que les perspectives de promotion sont meilleures pour les femmes. 8 % des hommes disent que les femmes reçoivent plus de gages d’appréciation pour leurs accomplissements que les homme à l’intérieur de leurs organisations.

À la question concernant ce qui les dérangeait le plus chez les membres du sexe opposé sur leur lieu de travail, les hommes ont répondu que les femmes ont tendance au commérage, ou qu’elles sont trop émotives et sensibles. À la même question, les femmes ont répondu que les hommes peuvent être trop arrogants, faire des commentaires inappropriés, et qu’ils ne prennent pas leurs collègues de la gent féminine au sérieux.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000