A A A
Accréditation

Les fonds d’actions en fort rebond au premier trimestre

5 avril 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Top_40_gestionnaires_fonds_hausse_425La moitié des fonds d’actions ont enregistré de bons résultats au premier trimestre de 2016, selon les données publiées hier par Morningstar Canada.

Ainsi, 21 des 42 indices de fonds Morningstar ont connu une hausse durant cette période, dont neuf des 21 indices pistant les catégories de fonds d’actions. En effet, après deux mois de rendements très largement négatifs, les 42 indices de fonds ont tous obtenu des résultats positifs en mars.

Les meilleures performances du mois ont été celles des indices de fonds qui suivent les catégories Actions énergétiques et Actions de ressources naturelles, avec des hausses respectives de 9,8 % et 9,3 %.

ACTIONS DE MÉTAUX PRÉCIEUX : +35,4 %

Dix-neuf indices, dont la plupart représentaient des catégories de fonds d’actions, ont connu une hausse d’au moins 3 %. Les grands indices boursiers au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie ont tous affiché des gains solides en mars, alors que les mouvements de devises pour le mois ont été mitigés.

Pour l’ensemble du trimestre, l’indice de fonds le plus performant a été celui de la catégorie Actions de métaux précieux, avec une hausse de 35,4 %, qui s’est essentiellement produite en février. Pour le mois de mars, cet indice a connu une hausse de 1,7 %.

ACTIONS CANADIENNES

De manière générale, le marché boursier canadien n’a pas connu un très bon début de trimestre, mais l’Indice composé S&P/TSX a terminé en beauté avec un gain de 5,3 % en mars, se soldant par un gain de 4,5 % pour le trimestre.

Les cinq indices de fonds d’actions canadiennes ont connu un trimestre positif; l’Indice de fonds Morningstar Actions canadiennes de revenu a gagné 4,5 %, suivi par celui Actions canadiennes avec 3,8 %.

Les indices pistant la catégorie Actions de PME canadiennes, Actions en majorité canadiennes et actions de PME en majorité canadiennes ont augmenté respectivement de 1,6 %, 1 % et 0,6 %.

ACTIONS AMÉRICAINES

Après une chute brutale en 2015 et au mois de janvier, le dollar canadien s’est apprécié de plus de 4 % en février, et de nouveau en mars par rapport au billet vert, finissant le trimestre en hausse de 6,7 %.

Alors que le marché américain a été positif dans l’ensemble pour cette période grâce à d’excellents résultats en mars, les fonds canadiens qui investissent dans les actions américaines ont baissé à cause des effets de devises.

Ainsi, l’Indice de fonds Morningstar Actions américaines a diminué de 4,7 %, tandis que la baisse de l’Indice Actions de PME américaines a été de 4,1 %.

ACTIONS ÉTRANGÈRES

Les résultats des bourses européennes en devises locales ont été positifs en mars, mais pas suffisamment pour sortir les marchés du rouge pour le trimestre : l’Indice CAC40 en France et l’indice allemand DAX ont baissé respectivement de 5,4 % et de 7,2 % pour l’ensemble des trois derniers mois, alors que la baisse du FTSE 100 de Londres a été de 1,1 %.

Ces pertes ont été amplifiées par les effets de devises, puisque le huard s’est apprécié de 1,7 % par rapport à l’euro et de 9,4 % par rapport à la livre britannique. Par conséquent, l’Indice de fonds Morningstar Actions européennes a été l’un des moins performants avec une chute de 7,3 % pour le trimestre.

PIRE RÉSULTAT : ACTIONS DE LA GRANDE CHINE

Le pire résultat pour les trois premiers mois de l’année a été celui de l’indice de fonds suivant la catégorie Actions de la Grande Chine, avec une chute de 10,7 %. Même s’il a augmenté de 5,8 % en mars, celui-ci n’a pas pu surmonter ses baisses respectives de 10,3 % et 5,8 % en janvier et en février.

Comme leurs homologues des actions européennes, ces fonds ont souffert d’une combinaison de mauvais rendements boursiers et d’effets de devises défavorables, le dollar canadien ayant gagné plus de 6 % ces trois derniers mois par rapport à la fois au renminbi chinois et au dollar de Hong-Kong.

Toujours au premier trimestre, les catégories de fonds d’actions étrangères à diversification sectorielle ont toutes été dans le rouge, et ce, malgré d’excellents résultats en mars. L’indice de fonds d’actions étrangères le moins touché a été Actions des marchés émergents (-0,6 %), alors que les indices Actions mondiales, Actions d’Asie-Pacifique, Actions internationales et Actions d’Asie-Pacifique excluant le Japon ont respectivement baissé de 4,7 %, 5,7 %, 7 % et 7,4 %.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.