A A A
Or

Les fonds de couverture misent sur l’or

30 juillet 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Aux États-Unis, les grands fonds de couverture ont recommencé à prendre d’importantes positions sur l’or, rapporte l’agence Bloomberg News. Ils font le pari que la Réserve fédérale américaine (Fed) finira bientôt par mettre fin à sa politique ultra-accommodante de stimulation économique.

Depuis le début de juillet, les gestionnaires alternatifs ont acheté plus de 70 000 contrats de produits dérivés sur le précieux métal. Cela représente un bond de 26 % par rapport à la période précédente, estime Bloomberg.

La semaine dernière, le prix de l’or a progressé de 2,2 % à 1322 $US l’once, enregistrant ainsi un troisième gain hebdomadaire consécutif. Selon le Fonds monétaire international, la Russie et le Kazakhstan ont augmenté leur réserve de lingots en juin pour un neuvième mois d’affilée. Pour sa part, le World Gold Council de Londres prévoit que les banques centrales du monde achèteront 400 tonnes métriques d’or en 2013, après s’en être procuré 535 tonnes l’an dernier. C’est du jamais vu en près d’un demi-siècle.

Malgré ces données positives sur l’or, de nombreux gestionnaires de portefeuille sont sceptiques, car ils estiment que la Fed n’a d’autre choix que de poursuivre sa politique de soutien économique. Ils arguent que la création d’emplois n’est pas aux rendez-vous aux États-Unis, signe que la reprise demeure incertaine et que l’intervention de la banque centrale reste nécessaire.

Or, l’injection massive de liquidités dans le système financier américain n’est pas bonne pour le précieux métal, car elle incite les investisseurs à opter pour les actions et les titres libellés en dollars américains au détriment des autres catégories d’actifs.

Dans cette optique, la firme Goldman Sachs prévoit que le cours de l’or reculera à 1050 $US d’ici la fin de 2014, indique Bloomberg. Elle fait remarquer que le récent rallye de l’or pourrait tirer à sa fin et signale que, sur une base mensuelle, le prix du métal jaune a fléchi au cours de huit des neuf derniers mois.

À lire :

Les hedge funds sont-ils pour le grand public?

Or : les analystes de plus en plus confiants

Loading comments, please wait.