A A A

Les fonds Ethical exercent de la pression sur Power Corporation

22 février 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les fonds Ethical somment la firme Power Corporation de fournir des éclaircissements au  sujet de sa présence en Birmanie par le biais de sa participation dans le géant pétrolier français Total, rapporte la Presse Canadienne.

Dans une résolution déposée en décembre auprès de Power Corporation, les fonds Ethical demandent au conglomérat de la famille Desmarais de justifier sa participation dans Total. Les actionnaires devront se prononcer sur cette résolution à la prochaine assemblée annuelle, le 10 mai prochain.

Le plus grand gestionnaire canadien de fonds socialement responsables fait remarquer que, en décembre, Ottawa a imposé un interdit total sur tout nouvel investissement canadien en Birmanie et sur les échanges commerciaux entre les deux pays.

«Aller à l’encontre de la politique étrangère du gouvernement fédéral peut avoir des répercussions futures sur les finances et la réputation de l’entreprise, de même que sur ses investisseurs», mentionne le texte de la résolution. Ethical ajoute que Power pourrait devenir la cible d’organisations de défense des droits de la personne.

Le resserrement de l’embargo canadien contre la junte militaire au pouvoir découlait de la violente répression des manifestations pro-démocratiques menées par des moines bouddhistes et d’autres militants birmans, l’automne dernier.

Les fonds Ethical demanderont aussi des comptes aux entreprises québécoises Le Château, Reitmans, Saputo, Transcontinental et Gildan.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000