A A A

Les gestionnaires actifs ont battu le S&P/TSX au 3e trimestre

14 novembre 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La théorie voulant que la gestion active des fonds produise de meilleurs résultats que la gestion indicielle lors des marchés baissiers semble se confirmer.

En effet, 59,4 % des portefeuillistes actifs de fonds d’actions canadiennes à grande capitalisation ont réussi à battre le S&P/TSX au 3e trimestre, indiquent les données recueillies par la firme Standard & Poor’s. Il s’agit d’un contraste marqué avec le trimestre précédent où seulement 31,2 % des fonds canadiens à gestion active avaient pu faire mieux que leurs indices de référence. Au 1er trimestre de 2008, à peine 8 % des gestionnaires actifs ont réussi cet exploit.

Malgré la bonne carte de pointage du 3e trimestre, Standard and Poor’s maintient que la gestion indicielle garde sa longueur d’avance. « Si l’on regarde les résultats à plus long terme, la tendance continue d’indiquer que peu de fonds à gestion active peuvent dépasser leur indice de référence », a souligné Jasmit Bhandal, directrice à Standard & Poor’s.

Du côté des fonds d’actions à petite et moyenne capitalisation, seulement 35,1 % des gestionnaires actifs ont produit des rendements supérieurs à l’indice complémentaire S&P/TSX. Dans la catégorie des fonds axés sur des titres canadiens, 46,1 % des fonds à gestion active ont surclassé l’indice de référence mixte constitué à 50 % de l’indice composé S&P/TSX, à 25 % de l’indice S&P 500 et à 25 % de l’indice S&P/Citigroup EPAC PMI.

Pour les fonds à contenu étranger, les scores du 3e trimestre de 2008 sont mitigés. Seulement 34,1 % des fonds d’actions américaines à gestion active ont offert un rendement supérieur à celui de l’indice S&P 500. En revanche, 52,1 % des fonds d’actions internationales ont dépassé l’indice S&P/Citigroup EPAC PMI Index et 37,9 % des fonds d’actions mondiales ont surpassé leur indice de référence.

Tout considéré, la majorité des fonds à gestion active continuent de traîner de la patte par rapport à leur indice S&P de référence sur des périodes de un, trois et cinq ans. Pour ces périodes, seulement 23,4 %, 8,5 % et 7,1 %, respectivement, des fonds d’actions canadiennes à gestion active ont été en mesure d’offrir un rendement supérieur à celui du S&P/TSX. En ce qui a trait aux portefeuillistes actifs qui axent leurs fonds principalement sur des titres canadiens, les performances sont meilleures. En effet, 51,3 %, 41,6 % et 52,1 % d’entre eux ont dépassé l’indice de référence mixte composé S&P/TSX sur des périodes de un, trois et cinq ans, respectivement.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000