A A A

Les gestionnaires de fonds américains se réfugient dans les obligations

19 septembre 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Un sondage de la firme Merrill Lynch révèle que 38 % des gestionnaires de fonds américains ont surpondéré leurs portefeuilles en obligations gouvernementales. Par comparaison, 34 % demeurent sous-pondérés en titres d’emprunt de l’État. Cet écart de 4 point est le plus élevé enregistré en 10 ans.

Une porte-parole de Merrill Lynch a indiqué qu’il s’agit du résultat le plus bearish que la firme a enregistré depuis qu’elle mène ce sondage. L’étude a été réalisée auprès de 186 gestionnaires quelques jours avant que la firme Lehman Brothers demande la protection des tribunaux contre ses créanciers.

Non seulement les gestionnaires se ruent-ils sur les titres d’emprunt de l’État, mais ils liquident massivement leurs actions des pays émergents. Selon Merrill Lynch, les pondérations actuelles à ce chapitre sont les plus basses qu’on ait connues depuis la fin de 2001.

Les participants au sondage ont déclaré ne pas s’en faire avec l’inflation, car l’important est de se prémunir contre une récession mondiale qui serait à nos portes.

L’étude montre par ailleurs que 50 % des gestionnaires ont une position surpondérée en liquidités. Celle-ci compte pour 4,8 % de leurs portefeuilles, ce qui représente un pic des cinq dernières années.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000