A A A

Les gestionnaires de fonds virent défensifs

22 mars 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(22-03-2007)Les données peu reluisantes sur l’économie américaine et les déboires qui ont frappé le marché des hypothèques ont rafraîchi les ardeurs des gestionnaires de fonds au sud de la frontière et partout sur la planète, indique un sondage mondial mené pour le compte de Merrill Lynch.

Ces professionnels du placement ont réduit leur tolérance au risque, raccourci leurs horizons de placement et augmenté leurs positions en liquidités. En deux mots, ils ont viré défensifs.

Ces résultats sont les premiers que publie Merrill Lynch depuis la chute des cours boursiers mondiaux à la fin de février dernier. Parmi les données intéressantes, on note que l’horizon de placement moyen des gestionnaires est tombé à sept mois, le plus court enregistré en plus de quatre ans. Par ailleurs, l’indice composé de la tolérance au risque s’est établi à 37. Au trimestre précédent, il était à 42.

Les liquidités dans les portefeuilles types ont bondi à 4,4 %, comparativement à 3,8 % il y a un mois à peine. Actuellement, 43 % des gestionnaires sondés sont surpondérés en actifs liquides, alors que 13 % d’entre eux demeurent sous-pondérés. Cet écart significatif s’approche d’une marque vieille de cinq ans.

Paradoxalement, les professionnels du placement demeurent modérément optimistes quant aux perspectives de croissance des marchés boursiers mondiaux. La grande majorité d’entre eux prévoient que la volatilité des cours s’accentuera. Un grand nombre de participants misent sur des titres défensifs, comme ceux du secteur pharmaceutique et des produits de consommation de base.

Par ailleurs, le sondage de Merrill Lynch indique que :
* 10 % des participants croient qu’une récession mondiale surviendra d’ici les 12 prochains mois.
* 51 % prévoient un ralentissement de la croissance mondiale l’an prochain.
* 13 % anticipent une reprise de la croissance aux États-Unis.
* 59 % estiment que les profits des entreprises américaines se détérioreront au cours des 12 prochains mois.

Loading comments, please wait.