A A A
Avion

Les immigrants arrivent au Canada avec 47 000 $ en poche

16 avril 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les immigrants qui viennent s’installer au Canada arrivent avec 47 000 dollars en moyenne, mais 19 % d’entre eux ne possèdent aucune épargne, selon un sondage publié hier par BMO Gestion de patrimoine.

Réalisée en ligne par la firme Pollara du 4 au 19 février auprès de 507 personnes ayant immigré au pays au cours des 10 dernières années, cette enquête révèle en outre que, déduction faite des dépenses initiales associées à leur établissement, il leur reste en moyenne 20 000 dollars en poche.

Pour leur part, les immigrants qui débarquent au Québec détiennent « seulement » 36 500 dollars et, une fois qu’ils se sont établis, ils peuvent compter sur un montant d’environ 7 400 dollars. Comparativement, ceux qui ont décidé de se fixer en Colombie-Britannique possèdent plus de 86 000 dollars, et ceux qui ont choisi l’Ontario, près de 52 000 dollars.

Épargner pour la retraite

En règle générale, ils utilisent cette somme en vue d’économiser pour leur retraite (53 %), pour l’éducation de leurs enfants (49 %), pour effectuer un achat important, comme une maison ou une voiture (44 %) ou pour voyager (36 %).

De plus, les deux tiers des répondants envoient une partie de leur argent (2 300 dollars, en moyenne) à des amis ou à de la famille restée dans leur pays d’origine, près d’un cinquième (17 %) le faisant une fois par mois et un quart quelques fois par année (24 %).

« Déménager dans un autre pays et entreprendre une nouvelle vie comporte son lot de stress, financier ou autre; c’est pourquoi il est encourageant de constater que les Néo-Canadiens ont encore quelques économies », commente Julie Barker-Merz, présidente, BMO Ligne d’action.

Besoin de vivre en sécurité

« Il importe cependant de s’assurer que ce qui leur reste d’argent puisse fructifier à leur avantage en veillant à ce qu’ils se familiarisent avec les bases de l’épargne et à ce qu’ils investissent dans leur nouveau milieu de vie. Il faut aussi les encourager à faire des recherches en ligne, à lire les journaux et à demander l’aide d’un professionnel financier. »

Par ailleurs, le sondage scrute les raisons qui ont motivé les immigrants à choisir le Canada :

  • vivre en sécurité (46 %);
  • vivre dans un pays différent (42 %);
  • trouver un meilleur emploi (38 %);
  • parfaire leur éducation (36 %);
  • accéder à de meilleurs programmes gouvernementaux (33 %).

Immigration en famille

Globalement, les deux tiers des immigrants (67 %) affirment que leur niveau de vie s’est amélioré depuis leur arrivée, 27 % d’entre eux indiquant qu’il s’est même amélioré grandement.

Enfin, l’enquête montre qu’environ un cinquième des immigrants sont venus accompagnés d’un parent plus âgé (22 % avec leurs parents et 20 % avec un oncle ou une tante), tandis que 37 % sont arrivés avec au moins un enfant.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques