A A A
Lecture

Les investisseurs adeptes des médias traditionnels

27 août 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Twitter? LinkedIn? Facebook?

Eh bien non. Malgré la popularité sans cesse croissante des réseaux sociaux, les Canadiens s’en remettent encore aux médias traditionnels comme sources de renseignements et de conseils en matière d’investissement.

C’est ce que révèle un sondage de BMO Ligne d’action. L’étude démontre que la majorité des investisseurs puisent leurs informations relatives aux placements dans les nouvelles télévisées et les reportages sur le monde des affaires (36 %), de même que dans la version papier des journaux et magazines (30 %).

Les journaux et magazines en ligne gagnent l’adhésion de 24 % des personnes interrogées. Les fournisseurs de service d’investissement sur Internet et les forums en ligne ne sont privilégiés que par 22 % seulement des Canadiens.

La radio ne fait que 12 %, mais ce résultat dépasse les scores établis par les nouveaux médias. En effet :

* Facebook n’intéresse que 9 % des investisseurs.

* Les blogues, 7 %.

* Les applications mobiles sur les placements, 5 %.

Twitter et LinkedIn ferment la marche avec 4 % et 3 %, respectivement.

Questionnés sur la fiabilité de ces diverses plateformes, les investisseurs canadiens disent se fier aux médias traditionnels à hauteur de 61 %, tandis qu’ils ne sont que 24 % à faire confiance aux médias sociaux.

Plus spécifiquement :

* 69 % des participants se fient aux nouvelles télévisées et aux reportages sur le monde des affaires; plus de la moitié (55 %) juge les versions en ligne des journaux et magazines fiables.

* 48 % estiment que la radio est une source fiable.

Par contre, en ce qui a trait aux médias sociaux :

* 21 % des répondants seulement considèrent les blogues comme une source fiable de renseignements sur les placements.

* Moins de 20 % jugent LinkedIn fiable.

* 13 % considèrent Facebook comme « une source légitime de points de vue sur l’investissement ».

* 12 % seulement trouvent que Twitter est une source d’information fiable en matière de placement.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques