A A A
Économie

Les investisseurs critiques vis-à-vis de l’industrie du placement

15 août 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


D’un bout à l’autre de la planète, les investisseurs ne manifestent qu’une confiance limitée dans l’industrie du placement, révèle un sondage du CFA Institute de New York.

En effet, l’étude démontre qu’une faible majorité de personnes sondées (53 %) estiment que les firmes d’investissement font du bon travail. C’est du moins ce qu’ont répondu les participants des États-Unis, du Royaume-Uni, de Hong Kong, du Canada et de l’Australie.

Les investisseurs au détail sont ceux qui sont le plus critiques à l’endroit de l’industrie du placement : 51 % d’entre eux croient que les firmes d’investissement ne méritent pas leur confiance. Au contraire, près des deux tiers (61 %) des investisseurs institutionnels pensent du bien des maisons de courtage.

Malgré leurs récriminations à l’endroit de l’industrie du placement, les investisseurs demeurent confiant envers les marchés. Près des trois quarts des personnes interrogées se disent optimistes de profiter des marchés. Cependant, l’intensité de cette confiance est relative, car seulement 19 % des participants sont « entièrement d’accord » d’avoir de bonnes chances de tirer leur épingle du jeu.

Le sondage de CFA Institute indique que de travailler au mieux de leurs intérêts est la principale préoccupation des investisseurs. C’est d’ailleurs le facteur le plus important qu’ils considèrent avant de retenir les services d’une firme d’investissement.

L’atteinte de rendements élevés et les frais ont été mentionnés bien moins souvent.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000