A A A
Dollar

Les investisseurs étrangers liquident leurs actifs canadiens

17 décembre 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

En octobre, les investisseurs étrangers ont réduit leurs avoirs en instruments du marché monétaire canadien de 6,2 milliards de dollars. Il s’agit du plus important désinvestissement de ce genre en près de 20 ans, constate Statistique Canada.

Ce recul s’explique principalement par le remboursement de bons du Trésor fédéral, l’encours total de ces titres s’étant fortement replié à la fin du mois d’octobre. Il faut dire que les taux d’intérêt à court terme au Canada ont diminué de huit points de base, soit la plus forte baisse en plus d’un an.

Au cours de la période étudiée, les investissements étrangers en titres canadiens, toutes catégories confondues, se sont chiffrés à 4,4 milliards de dollars. Ils étaient concentrés dans les instruments du secteur des sociétés. En effet, les non-Canadiens ont acheté pour 4,7 milliards de dollars d’obligations d’entreprises privées canadiennes et pour 4,5 milliards de dollars en actions canadiennes. « Les cours des actions canadiennes ont augmenté de 4,5 % à la fin du mois d’octobre pour atteindre leur plus haut niveau depuis mai 2011 », indique Statistique Canada.

De leur côté, les investisseurs canadiens ont réduit de 95 millions de dollars leur exposition aux titres étrangers.

À lire : Gros mois de novembre pour les fonds asiatiques et américains

Loading comments, please wait.