A A A
Argent

Les investisseurs frileux vis-à-vis des titres miniers

8 novembre 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Malgré une amélioration de la performance boursière des titres miniers au 3e trimestre, les investisseurs continuent à manifester de la prudence à leur endroit, constate la firme EY (Ernst & Young).

En effet, son indice Canadian Mining Eye a enregistré une hausse de 5 % au cours de la période, mais il a chuté de 50 % au cours des 12 derniers mois. Cet indice, rappelons-le, suit la performance de 100 sociétés intermédiaires et juniors inscrites à la Bourse TSX et à Bourse de croissance TSXV. Les entreprises devaient afficher, au 3e trimestre, des capitalisations boursières entre 55 millions et 1,4 milliard de dollars.

Malgré une amélioration modeste, la performance du secteur à court terme demeure imprécise, «surtout avec la baisse d’intérêt pour les investisseurs entraînée par les perspectives incertaines concernant les prix des métaux», indique EY.

Les sociétés minières continuent de répondre aux baisses des prix en réduisant leurs coûts de production et en rationalisant leurs actifs. Pourtant, les frais de gestion constituent toujours un défi pour les grandes entreprises et les sociétés intermédiaires. Nombre d’entre elles forment d’ailleurs des coentreprises afin de mieux gérer leurs coûts, optimiser leurs actifs, améliorer leur efficacité opérationnelle et composer avec l’accès restreint au capital.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000