A A A
Économie

Les investisseurs se réfugient dans les obligations US

15 mai 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Le prix de l’or reculait de plus de 1,5 % lundi sur les marchés mondiaux. Depuis plusieurs semaines, les investisseurs préoccupés par la situation politique en Grèce et économique en Europe larguent le précieux métal pour trouver refuge dans le dollar US et les obligations des États-Unis, dit l’agence Bloomberg.

Stimulé par la demande, le cours des obligations du Trésor américain monte de manière marquée, ce qui fait reculer leur rendement. Lundi matin, le rendement des titres de 10 ans était en baisse de 7 points de base à 1,77 %. Le seuil psychologique de 2 %, qui tenait bon depuis plusieurs semaines, a donc été percé.

Bloomberg ne constate pas de ruée sur les obligations, mais elle note un afflux ininterrompu de capital depuis les 8 dernières semaines. Il s’agit de la plus longue séquence de ce genre depuis 1998, lorsque la crise de la dette russe battait son plein.

Signe que la situation économique en Europe se dégrade, le rendement des obligations 10 ans du gouvernement espagnol vient de bondir de 27 points de base à 6,23 %, la plus forte hausse journalière depuis décembre dernier. « Les coûts d’emprunt de l’Espagne entrent dans une zone dangereuse et sont à des niveaux historiquement élevés », indique Bloomberg. Scénario similaire en Italie, où le rendement des obligations 10 ans du gouvernement a avancé de 24 points de base à 5,7 %.

Pour ce qui est de l’or, Bloomberg rappelle que sa réputation de valeur refuge n’est pas infaillible et qu’il a tendance à mal performer lorsque les obligations américaines ont le vent dans les voiles, comme c’est le cas actuellement.

Depuis son sommet de 1920 $US atteint en septembre dernier, le cours de l’or s’est replié de 18 %. « À l’instar de plusieurs autres produits de base, l’or entre dans un marché baissier », conclut Bloomberg.

Loading comments, please wait.