A A A
Économie

Les jeunes moins riches que dans les années 1980

24 septembre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’écart entre les revenus disponibles s’est creusé au fil des ans, celui des Canadiens de 50 à 54 ans étant aujourd’hui supérieur de 64 % par rapport à celui des travailleurs de 25 à 29 ans, alors qu’il n’était que de 47 % plus important au milieu des années 1980.

Si l’égalité entre les sexes a longtemps été un facteur prédominant de l’inégalité des revenus, l’âge semble avoir pris plus d’importance à cet égard, conclut une étude menée par le Conference Board du Canada, dont les faits saillants ont été dévoilés mardi.

« La génération de Canadiens qui se trouve aujourd’hui au sommet de l’échelle des revenus a longtemps lutté d’arrache-pied pour des principes comme l’égalité de salaire pour un travail de valeur égale », a expliqué David Stewart-Patterson, vice-président du Conference Board et co-auteur du rapport.

«Or, les enfants de cette génération font maintenant face à des rémunérations inférieures et à des prestations de retraite réduites, même s’il s’agit du même travail chez le même employeur.»

Le rapport « Au bout du compte : Tendances relatives à l’inégalité des revenus entre les générations » prévient par ailleurs qui si cette tendance se poursuit, elle risque d’entraver la croissance économique nationale, sans compter l’apparition de nouveaux conflits entre les différentes générations de travailleurs.

Les auteurs se sont appuyés sur 27 ans de données sur l’impôt sur le revenu pour brosser ce portrait. Ils ont notamment constaté que l’écart entre les générations était supérieur chez les hommes, mais qu’il s’était creusé plus rapidement chez les femmes.

«Entre 1984 et 2010, l’écart de revenu d’emploi est passé de 53 % à 71 % chez les hommes, mais il a grimpé en flèche d’à peine 9 % à 43 % pour les femmes», soulignent-ils.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques