A A A
Immobilier

Les mises en chantier augmentent à Montréal

10 juin 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), le nombre de mises en chantier d’habitations dans la région de Montréal a atteint 17 952 le mois dernier, contre 17 154 en avril.

« La hausse de la tendance en mai s’explique par le démarrage de plusieurs grands ensembles de copropriétés et par la hausse de l’activité dans le segment des logements locatifs », explique David L’Heureux, analyste principal de marché pour la région de Montréal.

Quant au nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé, il se situait à 22 361, en nette augmentation par rapport à celui de 17 968 enregistré en avril. La SCHL attribue ce phénomène au segment des logements collectifs, où l’on observe souvent des variations notables d’un mois à l’autre.

Mille chantiers de plus au Québec

Globalement, le nombre de mises en chantier dans les centres urbains du Québec a été de 35 380 en mai, comparativement à 34 310 en avril.

Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel de mises en chantier d’habitations, précise la société d’État.

« Comme ce fut le cas au mois de février et comme attendu, la hausse du rythme des mises en chantier observée en mai s’explique par l’évolution de certains chantiers d’ensembles résidentiels d’envergure, notamment au centre-ville de Montréal », précise Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL pour le Québec.

Le nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé, lui, a été de 38 599 en mai, en hausse par rapport à celui de 33 573 enregistré au mois d’avril.

À lire :
Les ventes résidentielles en léger recul à Montréal
Pas de bulle immobilière au Canada

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques